S'identifier - S'inscrire - Contact


Réponse à un catholique, suite à ma video.



http://www.youtube.com/watch


Il y a 9 heures

 

Je ne vois pas trop comment on peut être à la foi catholique pratiquant et "homosexuel pratiquant" en même temps.

 

 Et bien ce sont ceux qui sont concernés, qui  doivent être contents, ils sont même reunis, en groupe, pour ton information.

 

 D’autre part, il existe bon nombre de catholiques, qui sont assez intelligents, « Dieu merci », pour être capables de penser par eux même, et prendre position, contre le pape, si telles sont leurs convictions personnelles.  Je pense que ta vision des catholiques, est parfaitement risible, et absolument insultante, à leur égart.

 

 Pour un catholique, l'homosexualité est un péché, c'est une déviance sexuelle, ha non, je suis desolée, ça n’est pas une deviance, mais une orientation, ce qui est different !  « deviance », sous entend que « la norme, est la ligne établie « traditionnellement », alors, que « orientation », n’a pas de connotation péjorative, comme dans « deviance ».

 

   Ce n'est ni normal, ni sain, ni naturel (la sexualité ayant pour but premier la procréation),

 

    Ho, putain, celle là, « normal », encore faut il s’entendre sur la définition de la normalité, parce que là, pour ton information, si je te fais la liste, qui puisse faire qu’un être humain soit considéré comme« anormal », je pense que prenant un échantillon de 100 personnes, il n’y en a pas de « normal ».« sain », je ne vois pas pour quelle raion. Oui, pour les hommes, puisque tu en parles, il s’agit de sodomie, effectivement, éventuellement, mais pour le cas où tes chartes oreilles, ne l’aurait pas encore capté, certains couples hétérosexuelles, la pratique aussi, et je n’ai encore jamais entendu le moindre medecin, prétendre que c’était médicalement déconseillé, et enfin, « naturel », pour ton information, l’homosexualité, existe, aussi, dans le règne animal, mais visiblement, tu n’es pas au courant.

 

   Ha, parce que la sexualité, n’a pour but premier, que la procréation, et bien elle est bien bonne, celle là, dis donc….. Et LE PLAISIR DE FAIRE L’AMOUR, tu en fais quoi ?

 

   Alors, dis moi, des catholiques, qui sont steriles, ils font quoi, à part se foutre sous le premier TER qui passe, tu peux me dire ?

 

 Comment tu fais pour être aussi con, tu prends des cours du soir, je ne vois que ça !

 Pour ton information, l’être humain, est le seul mammifère, qui fait l’Amour, en dehors de la reproduction. Mais il me semble qu’il ya une erreur, parce que s BONOBOS, le font aussi.

 

   Enfin bref, en exagérant c'est comme si j'étais un violeur et/ou tueur en série et que je me disais catholique.

 

    Ha, mais tu sais que tu es desolpilant, toi, c’est dommage que je ne t’ai pas sou la main, parce que je pense que la leçon serait vite apprise, tu peux me croire.  Etreassez con, pour mmelanger homosexaulité avec violeur, et (ou), pedophile, il n’y que POUTINE, qui en soit capable !

 

 Mais enfin, je tiens à te rassurer, il ne suffit pas d’être catholique, pour être systematiquement vertueux. C’est comme dans toutes religions, j’irai même plus loin, cette apparence de respectabilité, est un vêtement, qui incite à une confiance, bien trop grande quelquefois, regarde donc les prêtres pédophiles, justement, ainis que ceux qui fréquntent les Eglises, un peu trop assidument, pour faire bonne figure, mon Dieu, mais quelle naïveté !

Après on peut discuter du fait de considérer ou non l'homosexualité comme un péché,

 

 Oui, c’est cela, « mon cher », DISCUTONS… pour moi, d le stricte définition du pêcher, reside dans le fait, de se rendre responsable, d’acte, qui sont susceptibles de nuire à son prochain, de façon  assez large… je trouve que c’est bref, concis, et assez   efficicace.

 

 Ça permet, au demeurant, de refaire un petit toilettage, à la notion de pêcher, et des 12 pêchers capitaux, qui soit dit en passant, contiennent un certain nombre de conneries, alors, le ménage, ne serait pas de trop.

 

 Et puisque tu me parles pêcher, tiens, en temps que catholique dis moi donc, si un prêtre pédophile, est un pêcheur OU PAS, que je rigole un bon coup, bougre de con.

 

    Mais en l'état c'est absolument ridicule ce que vous racontez. L'Eglise hait le péché, mais acceuil les pécheurs. Tous les pécheurs sont les bienvenues dans l'église, à partir du moment ou ils sont prêts à renoncer à leur ancienne vie et à suivre le Christ et ses enseignements.

 

    Oui, c’est ce que devaient penser aussi, les prêtres pedophiles, qui ont par le passé, commis des actes de pedophilie, et les Evêques,  au lieu de les livrer à la Justice, leur disaient « bon allez, on vous change de paroisse, et on en parle plus…

 

 Ha, merde, « pas de bol », ils recommençaient, décidement, mais quels culottés, ces curés pédophiles, non mais je vous jure ….

 

 

Franc Catho. 

Je ne vois pas en quoi la religion catholique serait contre le plaisir charnel.

 

    Ha, mais depuis que l’Eglise, ne conçoit la sexualité, que dans le cadre de la reproduction (apres tout, nous sommes des mammifères, n’esst ce pas ?) Donc, ça sous entend qu’une femme, qui a envie de faire l’Amour, et dont le mari se soucie peu, ne peut a voir recours à la masturbation, puisqu’elle est condamée par l’Eglise, ne pouvant servir à « faire un bébé ».

 

 

     Notre peuple s'est pérennisée jusqu'à aujourd'hui non ? Le tout est d'avoir du plaisir dans le cadre du mariage.

 

 Ha oui ? comme c’est amusant ; mais dis moi, et ceux qui n’ont pas envie de se marier, tu en fais quoi, des saucisses, tu es completement con, ou bien tu le fais expres ?

 

 Il existe une vie, en dehors de la vie de couple, de façon générale, et donc aussi, en dehors du mariage, tu le sais, ça ?



    Pour votre affirmation sur le fait qu'un embryon ne serait pas un enfant je vous laisse la responsabilité de vos propos, aujourd'hui rien n'existe apparemment : une femme est comme un homme, un noir est comme un blanc, un homosexuel est comme un hétérosexuel et un embryon n'existe pas puisque c'est la sainte république qui le dit et le permet (je vous signale tout de même que ces logiques mènent déjà à l'idée de l'avortement post-natal mais bon quand ça sera légal ça sera vrai aussi non ? Vu que le nouveau né n'a pas de conscience, pas de personnalité, pas de volonté propre et surtout pas de carte de crédit).

 

 

   J’accorde une importance, considérable, moi, à la Vie, en règle génerale, et si je prétends moi, qu’il est préfrable, pour ecrtaines femmes, qui désirent de ne pas avoir cet enfants, qui n’en est qu’à ces premiers moi de la vie, c’est que j’accorde plus d’importance, encore,  à l’etat psychologique et affectif de la femme  concernée, j’ai bien dit « femme », et pas maman, puisque ça te plaise ou non, une femme existe, en dehors de la maternité.

 

   L’instinct maternel, est une chose merveilleuse, qui se transmet, de génération en génération, et si certaines ont reçu, le pannier, « vide », elles sn’en sont pas responsables.

 

   Pour information, il ne faut pas omettre qu’ un embryon, qui est supprimé, pour venir en aide, à une femme, qui ne veut pas d’un enfant, met aussi l’accent, sur le fait que l’homme qui l’a conçu, lui, n’a pas mis de préservatif, ou que lui n’a pas su générer le fait, qu’elle désire le garder.(soutien psychologique, aide financiére, sentiment de sécurité).

 

   La detresse des femmes, moi, de façon générale, est une cause à laquelle je suis tres attachée, et je pense que l’Eglise, elle, par le celibat des prêtres, se trouve bien mal placée, pour pouvoir en juger.

 

 Un lien google, qu’il me donne.

 

 

Il y a 9 heures

 

Je ne vois pas trop comment on peut être à la foi catholique pratiquant et "homosexuel pratiquant" en même temps.

 

 Et bien ce sont ceux qui sont concernés, qui  doivent être contents, ils sont même reunis, en groupe, pour ton information.

 

 D’autre part, il exise bon nombre de catholiques, qui sont assez intelligents, « Dieu merci », pour être capables de penser par eux même, et prendre position, contre le pape, si telles sont leurs convictions personnelles.  Je pense que ta vision des catholiques, est parfaitement risible, et absolument insultante, à leur égart.

 

 Pour un catholique, l'homosexualité est un péché, c'est une déviance sexuelle, ha non, je suis desolée, ça n’est pas une deviance, mais une orientation, ce qui est different !  « deviance », sous entend que « la norme, est la ligne établie « traditionnellement », alors, que « orientation », n’a pas de connotation péjorative, comme dans « deviance ».

 

   Ce n'est ni normal, ni sain, ni naturel (la sexualité ayant pour but premier la procréation),

 

    Ho, putain, celle là, « normal », encore faut il s’entendre sur la définition de la normalité, parce que là, pour ton information, si je te fais la liste, qui puisse faire qu’un être humain soit considéré comme« anormal », je pense que prenant un échantillon de 100 personnes, il n’y en a pas de « normal ».« sain », je ne vois pas pour quelle raion. Oui, pour les hommes, puisque tu en parles, il s’agit de sodomie, effectivement, éventuellement, mais pour le cas où tes chartes oreilles, ne l’aurait pas encore capté, certains couples hétérosexuelles, la pratique aussi, et je n’ai encore jamais entendu le moindre medecin, prétendre que c’était médicalement déconseillé, et enfin, « naturel », pour ton information, l’homosexualité, existe, aussi, dans le règne animal, mais visiblement, tu n’es pas au courant.

 

   Ha, parce que la sexualité, n’a pour but premier, que la procréation, et bien elle est bien bonne, celle là, dis donc….. Et LE PLAISIR DE FAIRE L’AMOUR, tu en fais quoi ?

 

   Alors, dis moi, des catholiques, qui sont steriles, ils font quoi, à part se foutre sous le premier TER qui passe, tu peux me dire ?

 

 Comment tu fais pour être aussi con, tu prends des cours du soir, je ne vois que ça !

 Pour ton information, l’être humain, est le seul mammifère, qui fait l’Amour, en dehors de la reproduction. Mais il me semble qu’il ya une erreur, parce que s BONOBOS, le font aussi.

 

   Enfin bref, en exagérant c'est comme si j'étais un violeur et/ou tueur en série et que je me disais catholique.

 

    Ha, mais tu sais que tu es desolpilant, toi, c’est dommage que je ne t’ai pas sou la main, parce que je pense que la leçon serait vite apprise, tu peux me croire.  Etreassez con, pour mmelanger homosexaulité avec violeur, et (ou), pedophile, il n’y que POUTINE, qui en soit capable !

 

 Mais enfin, je tiens à te rassurer, il ne suffit pas d’être catholique, pour être systematiquement vertueux. C’est comme dans toutes religions, j’irai même plus loin, cette apparence de respectabilité, est un vêtement, qui incite à une confiance, bien trop grande quelquefois, regarde donc les prêtres pédophiles, justement, ainis que ceux qui fréquntent les Eglises, un peu trop assidument, pour faire bonne figure, mon Dieu, mais quelle naïveté !

Après on peut discuter du fait de considérer ou non l'homosexualité comme un péché,

 

 Oui, c’est cela, « mon cher », DISCUTONS… pour moi, d le stricte définition du pêcher, reside dans le fait, de se rendre responsable, d’acte, qui sont susceptibles de nuire à son prochain, de façon  assez large… je trouve que c’est bref, concis, et assez   efficicace.

 

 Ça permet, au demeurant, de refaire un petit toilettage, à la notion de pêcher, et des 12 pêchers capitaux, qui soit dit en passant, contiennent un certain nombre de conneries, alors, le ménage, ne serait pas de trop.

 

 Et puisque tu me parles pêcher, tiens, en temps que catholique dis moi donc, si un prêtre pédophile, est un pêcheur OU PAS, que je rigole un bon coup, bougre de con.

 

    Mais en l'état c'est absolument ridicule ce que vous racontez. L'Eglise hait le péché, mais acceuil les pécheurs. Tous les pécheurs sont les bienvenues dans l'église, à partir du moment ou ils sont prêts à renoncer à leur ancienne vie et à suivre le Christ et ses enseignements.

 

    Oui, c’est ce que devaient penser aussi, les prêtres pedophiles, qui ont par le passé, commis des actes de pedophilie, et les Evêques,  au lieu de les livrer à la Justice, leur disaient « bon allez, on vous change de paroisse, et on en parle plus…

 

 Ha, merde, « pas de bol », ils recommençaient, décidement, mais quels culottés, ces curés pédophiles, non mais je vous jure ….

 

 

Franc Catho. 

Je ne vois pas en quoi la religion catholique serait contre le plaisir charnel.

 

    Ha, mais depuis que l’Eglise, ne conçoit la sexualité, que dans le cadre de la reproduction (apres tout, nous sommes des mammifères, n’esst ce pas ?) Donc, ça sous entend qu’une femme, qui a envie de faire l’Amour, et dont le mari se soucie peu, ne peut a voir recours à la masturbation, puisqu’elle est condamée par l’Eglise, ne pouvant servir à « faire un bébé ».

 

 

     Notre peuple s'est pérennisée jusqu'à aujourd'hui non ? Le tout est d'avoir du plaisir dans le cadre du mariage.

 

 Ha oui ? comme c’est amusant ; mais dis moi, et ceux qui n’ont pas envie de se marier, tu en fais quoi, des saucisses, tu es completement con, ou bien tu le fais expres ?

 

 Il existe une vie, en dehors de la vie de couple, de façon générale, et donc aussi, en dehors du mariage, tu le sais, ça ?



    Pour votre affirmation sur le fait qu'un embryon ne serait pas un enfant je vous laisse la responsabilité de vos propos, aujourd'hui rien n'existe apparemment : une femme est comme un homme, un noir est comme un blanc, un homosexuel est comme un hétérosexuel et un embryon n'existe pas puisque c'est la sainte république qui le dit et le permet (je vous signale tout de même que ces logiques mènent déjà à l'idée de l'avortement post-natal mais bon quand ça sera légal ça sera vrai aussi non ? Vu que le nouveau né n'a pas de conscience, pas de personnalité, pas de volonté propre et surtout pas de carte de crédit).

 

 

   J’accorde une importance, considérable, moi, à la Vie, en règle génerale, et si je prétends moi, qu’il est préfrable, pour ecrtaines femmes, qui désirent de ne pas avoir cet enfants, qui n’en est qu’à ces premiers moi de la vie, c’est que j’accorde plus d’importance, encore,  à l’etat psychologique et affectif de la femme  concernée, j’ai bien dit « femme », et pas maman, puisque ça te plaise ou non, une femme existe, en dehors de la maternité.

 

   L’instinct maternel, est une chose merveilleuse, qui se transmet, de génération en génération, et si certaines ont reçu, le pannier, « vide », elles sn’en sont pas responsables.

 

   Pour information, il ne faut pas omettre qu’ un embryon, qui est supprimé, pour venir en aide, à une femme, qui ne veut pas d’un enfant, met aussi l’accent, sur le fait que l’homme qui l’a conçu, lui, n’a pas mis de préservatif, ou que lui n’a pas su générer le fait, qu’elle désire le garder.(soutien psychologique, aide financiére, sentiment de sécurité).

 

   La detresse des femmes, moi, de façon générale, est une cause à laquelle je suis tres attachée, et je pense que l’Eglise, elle, par le celibat des prêtres, se trouve bien mal placée, pour pouvoir en juger.

 

 Un lien google, qu’il me donne.

 en cours d'écriture.

 

 





















Version imprimable | Actualités | Le Dimanche 09/03/2014 | 0 commentaires | Lu 215 fois



Archives par mois