S'identifier - S'inscrire - Contact


Pourquoi, le mot CONTRUIRE devrait être banni du dictionnaire Yiddysh.

Je remercie tendrement mes trois filles, (qui sont adultes, à présent), pour leur expression, enfantine, "cailloux de terre", dont seuls les enfants, sont assez sages, pour en percevoir la véritable valeur.

Mots-clés : ,


CONSTRUIRE , un verbe, qui devrait être radié du dictionnaire, yiddish.

 

   Oui, je sais, je suis dure, très dure, extrêmement dure, me semble même être plus juste.

   Car en effet, quel verbe plus extraordinaire pour signifier, qu’on est capable de regarder vers demain, de façon confiante  et sécurisée…

 A bien y réfléchir, le mot CONSTRUIRE, est probablement l’un des mots les plus merveilleux qui soit.

 « Radié du vocabulaire », pourquoi ?

    Parce que pour un israélien, ce mot seul, ne fait qu’évoquer le processus de colonisation qui a lui seul, porte la terrifiante culpabilité de la guerre entre Israël et Palestine.

    J’entendais, hier, ou plutôt je lisais, dans un article, qu’une maison en Israël, avait été bombardée, par un obus, venant de Palestine….

    Oui, c’est regrettable, effectivement, mais c’est face à combien qui ont été détruites, depuis que cette guerre a repris, sur le sol Palestinien, et dont on parle si peu, si l‘on compare, la couverture médiatique ?

   Je veux dire par là, que curieusement, le mètre carré d’habitation détruite, de part et d’autre, ne fait pas l’objet de la même couverture médiatique, c’est vraiment criant.

   Israël, quand il construit, en dehors des colonies imposées  au palestiniens, ne construit que des murs, pour les empêcher .

    Les murs, quand ils sont construits, pour interdire le passage et la circulation des humains, devraient être soumis à autorisation, de la par de l’ONU.

   Construire, ça signifie aussi en dehors, de tout contexte purement physique, « ouvrir la porte, pour permettre le rêve,  envisager un projet…..De telle sorte que l’autre, celui à qui l’on s’adresse, ait la possibilité de s’autoriser à envisager de se mettre en scène, dans un fantasme de vie, de quelque nature, qu’il soit….

   Un fantasme qui peut être professionnel, sentimental, culturel, artistique, familial, etc….

   Voilà, pour quelle raison je considère moi, que ce verbe devrait être banni, de leur dictionnaire, puisque ce fantasme de vie, n’est envisageable qu’en dessinant sur le papier, les plans d’un avenir, pour Israël, écrit avec le sang des palestiniens, versé, par cette guerre.

    Je réfléchissais, tout à l’heure, à une question existentielle qui me taraude, depuis que je suis petite.

   J’ai fait connaissance, avec l’holocauste  via le journal d’Anne Frank….

 Et ma question, était celle-ci ?

 « C’est quoi, être juif, au fond » ????

    Car en fait, pour moi, les critères physiques, à peine évoqués n’étaient que des prétextes pour Hitler, de justifier ses fantasmes d’eugénisme… Rien de plus.

 Sinon, qu’existe-t-il véritablement, pour « reconnaitre », un juif ????

 Un nez busqué ? Comme disent les jeunes, mdr.

     Moi, mon père avait le nez busqué, et sauf erreur de ma part, je n’ai jamais entendu, que nous ayons jamais été juifs…..

«  Les cheveux crépus », peut être ?....

     C’est marrant, dites donc, la description, que je fais, ressemble à s’y méprendre, à quelqu’un du Maghreb, non ?

 Ha, si, bien sûr, suis-je bête…

 LA RELIGION JUIVE.

     Et depuis quand, dites moi un peu, le fait d’appartenir à une religion, peut il, être assimilé, au fait d’appartenir, à un peuple, ou à une ethnie ?

 N’existe t il, pas de juifs, qui ont la peau noire, le nez en trompette ? à moins que ça soit les trompettes de la morts, ou les trompettes de la renommée, ou bien blonde, platine, qu’Hitler lui même,  l’aurai cru digne, de « louer son ventre », dans ses abjects projets d’eugénisme.

 Dites moi….

   Que se passe t il, si quelqu’un, un noir, quelque soit l’endroit d’où il sort, qui arrive vers un Rabbin, et qui lui dit « bonjour, monsieur,  je voudrai me convertir au judaïsme »….. ?

   Si bien sûr que je sais ce qui se passe, c’est qu’il sera accueilli, à bras ouvert, comme il le serait, dans n’importe quelle autre religion du livre, je tiens juste à le préciser.

   Mais ce que je veux simplement pointer du doigt, c’est qu’en aucune façon, une religion, ne saurait justifier une identité, d’ordre ethnique, ou « raciale ».

   En vérité, moi, je vais vous dire, ce que signifie, être juif, aujourd’hui, en 2014….

   Plus encore,  que d’avoir été victime de l’holocauste, pendant la seconde guerre mondiale, c’est le conflit israélo palestinien,  et la culpabilité de cet apartheid là, aussi ignoble, que le fût, celui contre lequel Nelson Mandela, a lutté, sa vie entière, en Afrique du sud, qui aujourd’hui  préempte dans l’inconscient collectif, dans le monde entier.

   Et la politique de colonisation, que pratique Israël, vis-à-vis de la Palestine, représente autant de cadavres cachés, dans les armoires des familles israéliennes, que leurs générations auront des difficultés à assumer.

    Et chaque mort, qui survient sur le sol Palestinien, enfonce un peu plus chaque jour, le peuple Israélien, dans cette culpabilité là, qui par bien des aspects (j’ai des preuves, si vous voulez), évoque celle perpétrée, par les allemands, et par Hitler.

    Certes, certains pourraient être tentés, de voir, dans cette attitude, une façon inconsciente,  de vouloir digérer lholocauste, justement….

    Discours, qui fleure bon la psychanalyse de comptoir, dont j’ai l’honneur, et l’avantage, d’être la plus représentative, considérant le fait que je n’ai jamais fait d’études….Et que je n’ai même pas mon BAC.

   Mais précisément, et ça n’est pas l’auteur des brèves de comptoir, qui me contredira, si je prétends qu’il s’y dit, (sur le zinc, à moins d’y être debout), des choses absolument pertinentes, je dirai même géniales.

   En gros, si je schématise cette théorie, elle signifierait que parce que sur les bancs de l’école, un certain  Martin, a mis une baffe, à Levy, lui trouve cohérent, d’en recoller une à Mohamed,  alors que celui là n’a jamais rien demandé à personne, pire, ce sont les européens, justement qui sont allés coloniser les pays arabes, au nord de l’Afrique, au « bon vieux temps des colonies ».…..

    Curieuse façon, de réagir….. Le Grand Sigmud, lui, qui soit dit en passant, n’était « pas très catholique », doit se retourner dans sa tombe.

    Et oui, comme vous pouvez le voir, cette guerre n’a rigoureusement, aucun fondement, pas plus que le fond du pantalon, de trois mioches, qui jouent à la guerre, en se lançant des mottes de terre, en guise de grenade. Mais pour qu’il y ait des mottes de terre, encore faut il qu’ Israël n’y ait pas fait construire, une colonie. Ensuite, que certains, se saisissent de pierre, fût pou le moins, plus que compréhensible.

     Alors que répondre à ses deux mioches, qui se tiennent par le cou, pour que le mot CONSTRUIRE, puisse encore être conjugué au futur ?

 



Françoise Niel Aubin ,

Version imprimable | Actualités | Le Mercredi 23/07/2014 | 3 commentaires | Lu 620 fois


Commentaires

Vous voulez impartiale, mais vous n'accablez qu'une communauté de vos reproches et en bloc, qui plus est, ce qui est la démarche même du racisme. Quid des Israéliens qui manifestent en ce moment même pour la paix ? Et le Hamas, vous croyez que ce sont des enfants de choeur ? Par ailleurs, depuis quand ce mouvement est-il laïc ? Vous pensez que les Palestiniens, eux, ne se définissent pas par leur appartenance à une religion, ce qui, du reste, est leur droit le plus strict ? Avant de profiter du moindre fait d'actualité pour exprimer votre antisémitisme viscéral, renseignez-vous un peu sur le sujet ; cela modérera peut-être vos avis bien tranchés sur la question, et vous fera comprendre que la situation est plus complexe qu'il n'y paraît et que, plutôt que de désigner un "méchant" et un "gentil", il vaut peut-être mieux être du côté des deux parties du conflits afin de trouver, enfin, une solution équitable pour tous, je dis bien pour TOUS, sans exclusion ...

 


Lévi | Le Mercredi 23/07/2014 à 19:31 | [^] | Répondre

Re:

francoisenielaubin  Je repondrai en detail, quand je trouverai le temps.

 


francoisenielaubin | Le Jeudi 24/07/2014 à 07:24 | [^] | Répondre

J'ajoute que la population d'origine ashkénaze n'est qu'une composante de la population israélienne actuelle. Ainsi, vous devriez parler du lexique hébreu et non yiddish ...

 


Lévi | Le Mercredi 23/07/2014 à 19:33 | [^] | Répondre

Archives par mois