S'identifier - S'inscrire - Contact


"On est pas couchés", version Sept 2014.

Désolée pour le retard.

Mots-clés :


On est pas couchés, version 2014.

 Bon, je viens de  découvrir, l’émission avec  les différents invités.

   Je précise, que si je ne l’ai pas encore regardée, ni en direct, ni en replay, ça ne veut pas dire, que je lâche Laurent, ou bien que je me désintéresse, mais bien uniquement, comme pour tout le reste, je ne peux pas être partout, et que c’est uniquement un problème de disponibilité.

   Je ne sais pas si Laurent l’a tourné en vrai direct, ou bien si elle a été enregistrée…

   Pour ma part, j’avais dit, enfin, il me semblait que l’émission était un poil trop longue, et je crois voir qu’elle a été raccourcie, ce que je trouve donc très bien.

   Bienvenue, à Lea Salamé, que je n’ai pas l’honneur de connaitre, encore, mais qui me semble, non seulement tout à fait compétente, mais particulièrement subtile, sur ses interventions,  je dois préciser que je n’étais pas inquiète, non plus, sur le sujet.

   Pour ce qui concerne les différents invités, je ne dirai qu’une chose… RIEN A REDIRE. Il y a quasiment pour chacun, des choses hyper importantes pour moi, ont été dites, dont certaines qui m’ont mourir de rire, au point que ça a fait germer, bien des idées…

   En fait,  entre les relations, plus que complexes, entre une fan de chateur, et le chanteur en question, la voix de castra de Michel Sardou, qui voue à la cigarette électronique ta mère, une passion dévorante et le regard haineux, d’Ibrahim envers ce cher petit ange, qui ne veut QUE jouer de la trompette, « petit corps en bonne santé », qui fait, que dire des conneries, la girafe d’ébène, qui ose, « ho, sacrilège », parler du salaire des sportifs de haut niveau, comme il parlerait du prix, de la braguette de pin parasol, je ne sais que choisir….

 Comme vous l’aurez compris, « no problem »……j’ai juste le sentiment d’avoir environ 50 sujets à développer, en même temps…

 Pour l’heure, je dois vous quitter, on m’attends, en principe… au Havre, précisément.

 Je précise que je suis toujours partante, pour bosser avec Laurent, que ce soit en télé, ou en radio.



Françoise Niel Aubin

Version imprimable | Actualités | Le Mercredi 24/09/2014 | 0 commentaires | Lu 168 fois



Archives par mois