S'identifier - S'inscrire - Contact


La jalousie.

C'est du sentiment, dont il est question, et pas d'un concours de pâtisserie.

Mots-clés : ,


www.telerama.fr/cinema/films/la-jalousie,482473.php

   J’ai découvert ce film, moi, il y a quelques jours, au cinema à Barentin.

   Je vais parler du film, d’abord, et puis ensuite, de la jalousie, en général.

   Ce qui est interressant, dans ce film, est que le couple, est envisagé, non pas uniquement, sous l’angle conventionnel, donc, « ors  démarche artistique », mais bien au contraire, justement, avec cet aspect, là, en particulier.

   Je me souviens, avoir entendu,  Yvan Atall, parler de la jalouise, au sujet d’un film, qu’il avait fait,  où sauf erreur de ma part, c’était son couple, avec Charlotte Gainsbourg, qui jouaient.

 Mais malheureusement, je n’ai pas vu le film, donc, je ne peux pas en parler.

   Mais j’ai en mémoire, une interview, où il en parlait, et où il expliquait, que par leur metier d’acteurs, à tous les deux, c’était quelquefois difficile à gérer, chose que je peux comprendre.

   Pour ce qui du film, je précise qu’il est inspiré, de moi, enfin, c’est ce qui m’a semblé. Ou plus précisement, de gens qui me sont très proches,  et donc par respect pour eux, je n’en dirai pas plus.

  Pour être franche, quand je suis rentrée, le soir, j’avais Thomas sur le chat, qui bien sûr, attendait ma reaction, et je crois lui avoir filé, une de mes engueulades, dont moi seule, ai le secret, mais je me garderai bien d’en dire plus, pour la simple raison, que nos histoires de cœur, par définition, ne regardent que nous !

   En fait, quand je suis sortie, je dois dire que j’étais un peu mal à l’aise, et pas franchement emballée.

    La raison principale, était qu’à mon avis, l’activité artistique, doit être une source de bonheur, et d’epanouissement… Et là, je n’en ai perçu, moi, que des côtés negatifs.

 Alors, je me suis dit « OK, ils ont fait ça en noir et blanc, pensant bien faire, mais ça va pas, c’est pas bon »… enfin, oui, à vrai dire, « limite furieuse ».

    Je sais bien que je suis à l’origine de tout le renouveau du noir et blanc, depuis des années, et que ça aurait du en fait, me ravir…

 Je reconnais, par ailleurs, que esthétiquement, c’est vraiment bien…

 Seulement, voilà……

 NON…..DECIDEMENT NON…….

 Et puis les jours qui ont suivi, je me suis ravisée, comme on dit vulgairement.

    C'est-à-dire, que j’ai pensé, que d’avoir utilisé, le noir et blanc, comme donc, contraire à l’utilisation de la couleur, justement, était au contraire choisi, precisement, parce qu’il s’agissait de décrire la jalousie, qui n’est pas un vilain défaut, comme le pensent certains, mais un sentiment, qui comme l’Amour, est un truc que l’on ne maitraise absolument pas !

   Et par l’utilisation du noir et blanc, je perçois ça, moi, comment la description, d’un poison, qui nous torture, véritablement.

   Et dans le cas précis, qui nous torture au point justement, de ne même plus s’épanouir, dans une activité artistique, ce qui est le cas dans le film.

 Donc, en fait, pour moi, BINGO, enfin, moi, je l’ai ensuite, ressenti comme ça.

    Par contre, merci, pour la fillette, c’est un bon sentiment, que fut le vôtre, vraiment….

   Mais même dans le cas, ou un papa, change d’histoire d’Amour, « honnêtement », vis-à-vis de sa fille, j’ai quelques doutes, sur le fait que ça passe « si facilement que cela ».

    Je pense que le « too much », c’est la fille, qui lui donne son 06, et sa propre fille, qui lui dit « mais, si allez, rappelle là », comme si elle trouvait ça normal », pour moi vous êtes carrement, à côté de vos pompes. Mais l’intention est louable, et puis je peux aussi, moi, me tromper.

 

    Bon, sinon, j’ai reconnu le thème, de la grande Sophie « jalouse », et j’ai vu, que c’est Jean Louis Aubert, qui a fait le genérique de fin…

NOUS SOMMES DONC EN FAMILLE.

 Bon sinon, il n’aura echappé à personne, que ça colle, avec l’actualité…..

 Je reviendrai, prochainement, sur le théme de la jalousie, « si ça peut aider ».è‑ !*-1256

 



Françoise Niel Aubin ,

Version imprimable | Actualités | Le Samedi 18/01/2014 | 0 commentaires | Lu 209 fois



Archives par mois