S'identifier - S'inscrire - Contact


"Alcoolisme"..... Dis donc, toi, là bas, avec ta bouteille à la main, c'est pas une grossiereté, que je viens de dire, petit con, c'est de toi, dont je parle.

Oui, enfin, je sais bien que mon billet, ne changera pas, la face du monde, mais enfin, au moins, celà presentera t il, l'enorme aventage, de moi, me soulager, sur le sujet.

Mots-clés : , , ,


   Je tiens à remercier, les auteurs des campagnes de pub, qui sortent, regulirement, ces derniers temps, notamment, et dont les spots, sont tres bien, je trouve, au sujet de l'alcoolisation, au volant.

   Alors, pour ceux qui sont les mieux intentionnés, (et je ne citerai personne), et qui sont incapables  de se projetter, dans un repas familial, ou entre potes, sans la moindre goutte d’alcool, je tiens à leur faire savoir, qu’il est bien, là, encore, d’observer, les veritables raisons, qui font que l’alcool, semble aussi necessaire, entre les humains.

Cette « raison », s’appelle, « inhibition ».

 Ou pour faire plus simple, « timidité ».

    Certains, donc, sont incapables, de manger, parmi des gens, sans avoir la possibilité, d’avoir la copine « bouteille » , pour leur filer un coup de main.

    C’est ainsi, donc, grâce à l’alcool, qu’on voit au fil des plats qui s’avancent, les conversations se nouer…..

 Bon, je dois avouer, je suis à deux doigts, de l’orgasme intellectuel, il faut bien le reconnaitre…

   Je sais que Vincent Delerm, dans la famille, a bien travaillé, le sujet des repas, et sa chanson, sur le sujet, me fait hurler de rire, à chaque fois.

   Au moment de l’appero, on commence à faire connaissance, comme ça, on est encore courtois.

    Et puis une fois s’être bien félicités, pour la présentation de l’entrée, on n’a pas encore l’estomac surchargé.

    L’appero, et le petit rosé, commencent à faire leur effet, et on commence à sentir, plus qu’envisageable, de commencer à tailler la bavette, avec cette femme, que le destin, nous a imposé, et qui derriere son ravalement de façade, cache un cœur à prendre, comptant, tout autant que moi, sur les embruns de l’alcool, pour nous donner du courage…..

   En principe, si tout se passe, bien, au moment du dessert,  on est bons, pour la bite à Dudulle, et  le curé de Camarey,  (il va vraiment falloir, en hommage à Thomas, que j’aille voir su cette ville existe vraiment !), et avec un peu, il se trouvera bien, un homme dont la stricte reputation,de « bon vivant », sous son costume trois pièces, ira discrement, aux toilettes, eventuellement, apres y être degueulé, pour en revenir, deguisés en travelo, et nous faire le coup, et faire hurler de rire, la tablée toute entiére…..

 Je tiens à preciser, que ce que je dis là, « c’est du vecu », et que les enfants, à ce stade, sont sous la table, généralement, plutôt terrorisés, par la vision cauchemardesque, del’ensemble, et par la transformation du papy,  qui necessite que « maman », rassure sa marmaille……

Oui, comme vous l’aurez compris, moi, qui par nature, pourtant, adore recevoir, et être reçue…..  je ne doute pas un seul insant, que me lisant, je pense qu’avant, de m’inviter à leur table, il est tout à fait probable, qu’on y reflechira, à deux fois….

 Je précise juste une chose, cependant.

   Je ne souhaite qu’une chose, moi, c’est d’apprendre à aimer le vin, et le boire en bonne compagnie, entre gens civilisés, qui n’ont pas besoin d’artifices, pour reguler, leur perception des autres, et leur communication, me semble, plus que souhaitable.

   Je précise, aussi, que je n’ai nullement besoin, moi, et j’en suis fiére, d’avoir bu, quoi que ce soit, pour être ce que je considère, « de bonne compagnie », et que pour raconter des conneries, et me faire apprecier, l’alccol, ne risque pas de m’être necessaire.

 

     Mais je vois à présent, la confédération, des fabricants de bieres, calva, et autres breuvages traditionnels, qui font la réputation, de notre beau pays, se joindre à la branche viticole, à moins que ce ne soit la chambre nationale des tenanciers de bistrots, qui me porte, les premiers coups…..

   Et bien, si l’une de mes revendications aupres du gouvernement, consiste à demander, à ce que les jus de fruit, et autres boissons, non alcoolisées, bénéficient, d’une TVA moins forte, dans les cafés, ça n’est pas pour rien.

 

  



Françoise Niel Aubin , , ,

Version imprimable | Actualités | Le Samedi 18/01/2014 | 0 commentaires | Lu 226 fois



Archives par mois