S'identifier - S'inscrire - Contact


Pour une Justice, réellement independante du pouvoir, y compris sur le plancher des vaches.

Oui, ça peut sembler être un raccourci curieux, mais comme on me demandait, ces derniers jours, si François Hollande avait des points communs, avec Jacques Chrac, au moins, comme ça, les choses sont claires.

Mots-clés :


 13h15. SPECIAL  POLICE  SECOURS.

www.france2.fr/emissions/13h15-le-samedi-le-dimanche/diffusions/06-07-2014_251329

 En direct de RENNES.

 C’est une rediffusion.

    J’ai trouvé ça extrêmement intéressant. J’avais déjà bossé dessus, mais je n’arrive pas retrouver le lien, ça n’est pas très important tout compte fait.

    De revoir ce documentaire, en fait, me fait le percevoir, de façon un peu plus différente, et plus « politique ».

   Il est en effet particulièrement interpelant, d’entendre les flics, raconter que selon les gouvernements, qui se succèdent, ce qu’on leur demande, à eux, évolue, au bon grés des pouvoir en place, et le reportage ayant été fait, au début, de la prise du pouvoir de François Hollande, donc, de la gauche, de prendre conscience, que ses propos, parlent donc, de Nicolas Sarkozy, qu’il accuse d’avoir orienté sa politique, en matière de police, je cite « à faire du chiffre ».

   Compte tenu, du fait, qu’au moment où je vous parle, Nicolas Sarkozy, soit plus qu’inquiété, par la Justice, et que « ses fans », eux, ne trouvent absolument rien à redire, au fait, qu’il envisage de se représenter, aux prochaines élections, je trouve que cet éclairage tombe pour le moins à pic.

   Je recommande vraiment, de diffuser ce reportage, le plus possible, notamment, dans les quartiers, qui montrent la banlieue sous des airs, qui nous la montre telle qu’elle est, sans l’enjoliver, et sans la ternir, plus qu’il ne faudrait.

   Je tiens juste à rappeler, qu’il est logique, que les habitants des banlieues, aient quelquefois du mal à accepter, que police secours n’intervienne, autant, mais eux, doivent savoir aussi, que la loi respectée, est le fondement même, rigoureusement indispensable, pour que le « vivre ensembles », puisse vraiment exister.

 



Françoise Niel Aubin

Version imprimable | Actualités | Le Dimanche 06/07/2014 | 0 commentaires | Lu 205 fois



Archives par mois