S'identifier - S'inscrire - Contact


Nabilla de retour, pour la rentrée 2014... ?

Mots-clés : , ,


   En gros, pour faire court, je dirai « tout ceci, c’est la même merde ».

   Oui, je sais, certains se disent peut être, que je me mêle de ce que je ne connais pas, puisque j’en ai quasiment jamais regardé…

   En partie, c’est vrai, oui, quand je regarde une émission, et que je remarque, qu’au bout de 10 mn, on essaie, de me rendre la plus débile possible, j’ai pour habitude effectivement, de changer de chaine, ou bien mieux, encore, d’éteindre la télé pour une durée indéterminée, c’est juste un processus de survie intellectuelle.

   Mais pour être franche, ce qui me met, moi, dans une colère noire, c’est qu’on m’a demandé mon avis déjà, voyez vous, sur le fait, que cette conne soit encore « visible »,  sur nos écrans, voilà, pour quoi, je réagis ainsi.

 Je vous donne le lien.

http://francoisenielaubin.viabloga.com/news/nabilla

    Le problème réside aujourd’hui, dans le fait, qu’il est nécessaire de se poser la question, du rôle de la télévision, aujourd’hui.

   Que Nabilla ait son public, est une chose, mais pour être franche, j’ai le regret de vous informer, qu’elle représente très exactement, le contraire, de ce que la télé devrait montrer aux ados…

   Moi, je veux une télé, qui puise soutenir, un gamin, qui n’est pas bien dans sa peau, ou qui ne se sent pas a voir un physique, très avantageux, et c’est pareil, pour les jeunes filles…..

   Une ados un peu complexée, va adorer Nabilla, ça donne quoi, LA COFORTER DANS LE FAIT QU’UNE PLASTIQUE DOIT ETRE PARFATE sinon, « la vie ne vaut pas d’être vécue », donc, chirurgie esthétique, etc….

   Je viens de lire, dans cet article, la chose suivante : « il va falloir trouver quelqu’un, pour défendre cette télévision là »…

http://www.ozap.com/actu/-touche-pas-a-mon-poste-cyril-hanouna-annonce-l-arrivee-de-nabilla-dans-la-bande/455177

 Alors, là, excusez moi, du peu, si j’étais mieux disposée  psychologiquement, j’aurai tendance à vouloir en rire seulement, voilà, ça n’est vraiment pas le moment…

    On me fait miroiter de puis des années, je ne sais quel poste à responsabilité au sein des médias, il n’y a pas un artistes, ou un acteur, quelque soit la hiérarchie, dans le milieu des médias, qui ne souhaite a voir, mon avis  sur telle nouvelle émission, ou telle autre, et là, qu’est ce que je vois, qu’on me demande, encore et toujours, ce là, on me jauge, on me questionne, pour que je cautionne, telle nouvelle émission, ou telle autre, y compris, Hanouna je vous signale, et y compris, aussi, plus encore, Jeremy Michalak comme producteur, et comme présentateur, dans « face à la bande ».

    Alors, soit, il est vrai, que j’ai toujours été libre moi, de donner mon vis, ou pas, sur telle émission, ou telle autre, mais là, où moi, je suis profondément choquée c’est que  je trouve particulièrement malsain, intellectuellement, de jouer vis à vis de moi, sur les deux tableaux…..

   Soit on me sollicite, pour avoir mon avis on adhère à ce que je dis, parce que mes arguments sont valables, et donc, on souhaite que la télévision, aille dans le sens que moi, je préconise, et dans cette hypothèse, ou n’embauche pas cette pauvre conne, qui est à la jeunesse française le pire exemple, qu’on puisse donner aux jeunes filles, puisque pour rappelle, le vide sidéral, qui habite son cerveau, équivaut au QI d’une palourde, soit, on ne me demande de rien cautionner, on ne tient pas compte, le moins du monde de mes valeurs, au sein de l’audio visuel, et je ne commente rien, de ce qu’on me colle sous le nez, et je ne me mêle plus en quoi, que ce soit, de la télévision d’aujourd’hui….

   Pour rappel, je tiens juste à rappeler, que je suis, moi, toujours sous tutelle, officiellement, pour des raisons psychiatriques, et officieusement, pour raison d’état……

   Que je ne dispose que de 60€, par semaine, pour bouffer, et mettre de l’essence, dans ma voiture et qu’en plus, cet argent, m’est versé de façon parfaitement  aléatoire, et fantaisiste, par mon coach…..

    Depuis des années, et des années, donc, je sais, et je suis parfaitement, consciente, pour information,  de ma valeur, et de  mes valeurs, et que je n’ai encore à ce jour, rigoureusement, aucun soupçon, du moindre projet de la moindre petite embauche, ni dans le milieu des médias, ni au sein du gouvernement, ni   dans le milieu, du cinéma, ou où que ce soit d’autre….

   Et alors, que je bas, moi, depuis des années, à faire  tout ce travail, pour que la télévision, soit au service des français, dans le sens le plus noble qui soit, ou me sort, que cette pauvre conne et demeurée, va a voir un poste, à la télé vision….

   En d’autres, circonstance, j’aurai dit « non mais je rêve »…

 Mais hélas, non, je ne voudrai certainement pas encrasser pour plusieurs générations, le mot rêver pour une telle foutaise, vraiment.

    En fait, je vais vous dire, moi, ce qui me choque gravement, c’est que je vois, moi, que tout le monde préfère sacrifier le fait, de transmettre des valeurs positives, qui soient susceptible d’aider vraiment les jeunes, pourvu que l’émission soit regardée, et ça, je regrette, mais je ne supporte pas, je suis désolée j’accepterai, éventuellement, d’en discuter, ou d’y réfléchir, si j’étais moi, dans une situation, qui puisse le justifier, ou bien qui ne mette pas en péril, ma dignité, comme c’est systématiquement le cas, depuis toutes ces années, régulièrement, mais là, au moins, y vois, je moi, un seul énorme avantage, c’est que la chaine tout entière, ne risque plus d’entrer dans mes préoccupations, ça au moins, c’est certain, et compte tenu, du travail, qui m’attend, au moins, ça me soulage…

    Après tout, si en haut lieu, avoir des émissions, de merde, pour rendre notre jeunesse plus débile qu’elle ne l’est je ne voudrai surtout pas mettre des bâtons  dans les roues des producteurs, qui se frottent les mains, déjà, là, ce soir,  en lisant ce que je dis sur le sujet.

  Et pour information, si certains considèrent, que j’ai un avis « un peu trop tranché » sur la question, je ne saurai trop leur recommander, pour commencer, d’emprunter simplement, le centième, du trajet que fût le miens, depuis 4 ans, et ensuite, « on en reparle », si j’étais plus dans le concret, dans le milieu des médias, il est probable que je serai « plus souple », on ne peut pas avoir, le beurre et l’argent du beurre .



Françoise Niel Aubin , ,

Version imprimable | Actualités | Le Mercredi 10/09/2014 | 0 commentaires | Lu 279 fois



Archives par mois