S'identifier - S'inscrire - Contact


Nabilla.

Mots-clés : , , , , , ,


 Je vais commencer par aller voir, ce qui se dit, à son sujet.

   Un article vient de sortir, à son sujet, vis-à-vis des jeunes et de la politique, mais volontairement, je refuse moi, de le communiquer, et de transmettre, sur les réseaux, pour une raison facile à comprendre.

 Cette nana, est issue de la téléréalité.

 Je ne vais pas revenir, sur ces émissions, qui sont à la télé, ce qu’une fausse sceptique, est à la décomposition des excréments, de l‘humanité toute entière, mais  il se trouve que compte tenu de ce que je suis, moi, vis-à-vis de la télé, il arrive régulièrement, qu’on me la colle sous le nez, pour que je me penche moi, sur son cas.

 Pour ce qui concerne, le principe même de téléréalité, je précise que j’ai depuis longtemps, dit ce que j’en pensais, et que certaines chaines ont eu la sagesse de me suivre. Celles qui n’y sont pas encore, jusqu’à preuve du contraire, je ne vois pas trop à quel titre, je serai sensée moi, en faire plus qu’il ne faut.

 Je précise que ça reste à mes yeux, effectivement un problème véritable, mais compte tenu de ma situation, j’ai pris désormais pour habitude, de ne dépenser mon énergie, que pour les causes les plus importantes, de telle sorte que cette dernière ne se trouve pas dépensée, pour autre chose, que les chaines, ou les structures, qui en valent la peine. En gros, je fais le necessaire, pour être la plus efficace possible, et donc, "j'ebranche".

   Je serai moi, tentée de dire « qui m’aime me suive », et si certaines chaines, trouvent parfaitement légitime, de pousser le téléspectateur, vers des contrées, qui entretiennent  la médiocrité, je n’ai aucun moyen, pour les en empêcher.

   Ce matin, moi, je n’ai d’yeux en fait, que pour Nabilla, en dehors de toute considération politique, justement.

   Oui, je sais, parler de politique, et de Nabilla,  c’est un peu comme si vous parliez de foot à un cul de jatte, ou bien de broderie, à un manchot.

 Pour  tenter de  ne pas être méchante, je serai tentée de dire qu’elle n’est pas équipée,  ce qui serait un moyen, de faire court, mais ce qui moi, me navre, véritablement, c’est qu’elle fait bien pire que d’être « non équipée ».

 Voilà, moi, ce qui m’importe.

 Pour moi,  Nabilla, est à la télévision,  une sorte de furoncle, qui entraine la télévision, (mais si ça n’était que ça), vers le bas, mais bien pire, les jeunes filles, qui sont assez stupides, pour être en admiration, devant elle.

 Certes, je comprends fort bien, que de l’inviter, sur un plateau télé, peut se justifier, de façon subtile, comme sur le plateau de Ardisson, avec une femme politique, dans le seul et unique but, de mettre en évidence, le fait que le fossé entre les politiques, et les ados, soit considérable.

 Mais pour information, je trouve et en parfait accord, avec certains commentaires, de l'article, que cette pouf, n'est absolument pas representative, en quoi, que ce soit, de notre jeunesse, Dieu soit loué.

 Mais là, où moi, je suis réellement, dans une colère noire, c’est qu’à chaque fois, que cette conne, passe sur un plateau télé, que ce soit dans une émission débile, ou bien chez Ardisson, chacune de ses apparitions, renforce la notion selon laquelle, d’une part, son parcours  est exemplaire, puisque « regarde elle passe à la télé ».

  Que la téléréalité, c’est pas si mal, elle s’en est sorti, la preuve elle a même écrit un bouquin…. Comme quoi, il se trouve dans le milieu de l’édition, des gens, assez cons, et donc, particulièrement mal intentionnés,  soit dit en passant, pour saisir l’opportunité, de faire du pognon, A L'ENCONTRE DES BONNES CAUSES.

   Pendant ce temps là, vous avez une multitudes de jeunes filles, qui elles, auraient réellement des choses à dire, et des livres à éditer, qui ne trouvent aucune émission, qui les accueillent, ou d’éditeur, qui éditent leurs livres.

   Ce qu’il faut bien comprendre, c’est qu’il existe effectivement, certaines jeunes filles, poussées aussi, par certains parents, il faut bien le reconnaitre, qui sont assez stupides, pour conforter leurs ados, vers le fait, que ce parcours, sot effectivement tout à fait satisfaisant, alors, que cette conne, est refaite de partout.

 Encore une fois, je comprends fort bien, qu’elle est consciente, elle, et consentante, pour que sa connerie, soit comme on dit vulgairement, « une marque de fabrique », sur laquelle, elle base sa carrière….

 Mais enfin, soyons sérieux… Si vous le voulez bien.

 Une jeune fille pas très jolie, stigmatisée à l’école,  comme seuls les ados, aussi cruels, qu’ils peuvent l’être sur les réseaux sociaux, se retrouvent devant quoi ?

    C’est vraiment tout ce que l’on a leurs foutre sous le nez, pour les aider, à voir le jour, elle, ces pauvres gamines, qui dans certains milieux, ont RÉELLEMENT besoin d’aide ?

    Vous vous imaginez quoi, dites moi…. Une jeunes fille pas très jolie, qui a foiré ces études, qui va mal, dont les parents sont au chômage, ou bien l’un d’eux, au chômage,  et qui va passer ses vacances, dans une tour, à se faire chier, vous êtes tous vraiment assez cons, et assez sadiques, pour lui coller sous le nez, le fait, que d’avoir un parcours siliconée, à la Nabilla, c’est ma foi, parfaitement acceptable ?  Et que des qu’elle aura du pognon, la seule chose à faire, c’est la chirurgie esthétique, et puis trouver un moyen, pour surtout, PASSER A LA TÉLÉ…… ?

 Oui, je sais, tout le monde sait que j’ai parfaitement raison, et bien c’est précisément parce que tout le monde sait que j’ai raison, que systématiquement, on prend bien soin, de l’inviter, « toujours pour la bonne cause », celle d’enfoncer ces jeunes filles, vers la certitude, que oui, après tout, être jolie, c’est hyper important, que si l’on ne ressemble pas, à cette petite conne écervelée, on n’a aucune chance de s’en sortir, etc…

 Oui, je suis sur ce sujet, effectivement, dans une colére noire.

 Pour information, ces jeunes filles, il existe pein de moyens, de les aider veritablement, mais pour information, je n'ai pas encore l'honneur et l'aventage, d'être embauchée, par qui que ce soit, qui puisse effectivement justifier, que je travaille sur le sujet.

 

 



Françoise Niel Aubin , , , , , ,

Version imprimable | Actualités | Le Lundi 14/07/2014 | 0 commentaires | Lu 306 fois



Archives par mois