S'identifier - S'inscrire - Contact


Le Marais Poitevin et Eleonore d'Aquitaine.

Mots-clés : ,


Marais poitevin.

    J’ai vu aux infos que la décision, « plus que tranchée », de renoncer au projet d’autoroute, qui aurait desservi le marais poitevin, avait quelque peu perturbé les élus mâles, de la région….

 « ELEONORE d’Aquitaine » ont-ils dit.

    Ce qui est bien pratique, pour ces messieurs, c’est que de bondir ainsi, sur une éventuelle identification, faisant référence à un personnage, qui appartient à l’Histoire, n’est que la traduction d’une réelle misogynie, de leur part, vis-à-vis de Ségolène Royale.…..

 Ils nient les faits, soit, mais pourquoi  alors une telle comparaison, dites moi ?

   Elle prétend elle, que l’élargissement, de la nationale existante en quatre voies, comme pour desservir la Bretagne, que je viens de visiter, quelques jours,  est parfaitement suffisante.

   Là, encore, c’est elle qui a parfaitement raison.

   Il est très fréquent que cette solution, la moins onéreuse, soit effectivement la plus « raisonnable », et que ça ne soit pour « les mâles élus », que la seule façon, de laisser leur emprunte, probablement, comme un chien, vient pisser au pied d’un réverbère, pour délimiter son territoire.

 Seulement, voilà, là, « vous tombez sur un os », puisqu’on parle bien de chien.

   Le marais poitevin, n’est pas le réverbère de vos egos, messieurs, et il n’est pas nécessaire, d’avoir une paire de couilles, pour gérer sa région, en bonne mère de famille.

   Et pour les professionnels du tourisme, qui pleurnichent, sur ce même fantasme, je n’aurai qu’un conseil à vous donner, c’est d’aller écouter ceci.

 Il a été dit, je cite "le Marais Poitevin, n'est pas le jardin de Segolène Royal et bien justement, parlons en.

https://www.youtube.com/watch?v=RYQnnyY1KNI

   Pour information, quand on a la chance véritablement, d’habiter une zone aussi exceptionnelle, que le Marais Poitevin, je trouve moi, parfaitement légitime au contraire, que d’y accéder consiste non pas systématiquement, à y rencontrer un trajet que je dirai semé d’embuches, mais que l’accès n’y soit pas « aussi rapide que ce là ».

 Ceci lui confère, justement, une forme d’auréole  par son côté « ça se mérite ».

   En règle générale, je pense que les endroits de la planète, les plus fantastiques, devraient être plus souvent appréhendés sous cet angle, de telle sorte que les vautours de la rentabilité touristique, n’y voient pas uniquement, une occasion supplémentaire, de faire du pognon…. Oui, je sais, derrière le tourisme, il y a des emplois, et bien avec la quatre voies, vos désirs sur ce plan, seront parfaitement comblés.

    Ensuite, il est possible effectivement, que certains « acteurs du tourisme », ne méritent pas d’y vivre, ce qui est probablement vrai, pour bien d’autres régions, soit dit en passant.



Françoise Niel Aubin ,

Version imprimable | Actualités | Le Jeudi 31/07/2014 | 0 commentaires | Lu 175 fois



Archives par mois