S'identifier - S'inscrire - Contact


Le FN, "parti de gouvernement" ???

En tout cas, ça ne risque d'être de gouvernail.

Mots-clés : ,


Le FN, un parti « de gouvernement ?».

   Bon, j’ai appris, qu’elle était l’invitée, de RTL, vers 18h, mais pour des raisons indépendantes de ma volonté, je n’ai pas pu me rendre disponible, pour l’écouter, « comme c’est dommage ».

 Quoi qu’il en soit, en temps conseillère de François Hollande, et du gouvernement  de Manuel Walls,  j’ai pris soin, vous pensez bien, de venir  aux nouvelles.

 Je fais donc un copié collé de l’article, de RTL, que je viens de trouver à l’instant.

 

(mes commentaires, sont en gras, et en italique).

"François Hollande ne pourra pas faire autrement que de revenir au peuple".

 

 Heu, non, non, ça ne risque pas, et ce pour plusieurs raisons.

 La principale réside dans le fait, que ce que l’on nomme « mauvaise opinion » des Français, réside principalement, sur le résultat des sondages. Ors, ces sondages, sont d’une part, manipulés, quand aux questions, qui sont posées, mais encore, sur ce point, je pense que la prédisposition, à vouloir obtenir tel résultat, plutôt que tel autre, n’est pas « si grave que cela ». Enfin, je veux dire, "on est pas Poutine, ou chez les militants nationaliste, de l'Est de l'ukraine, on est bien d'accord".

 Non, le problème est autre, et je l’ai vu, de mes propres yeux.

 Quand un institut de sondage, fait faire un sondage, et bien 90% des sondés, refusent le principe même du sondage, je l’ai vu, moi…

 Partant de ce principe, le résultat, n’est de toute façon, absolument pas représentatif, de ce que pensent réellement les français.

    Mais là, le fait que le phénomène SONDAGE soit particulièrement malmené, réside dans le fait, que beaucoup de gens, ont internet, et donc, aussi, les réseaux sociaux. Ce qui en résulte, repose sur le fait, que quelqu’un, qui peut être, si internet et les réseaux, n’avaient pas existé, aurait répondu à ce sondage, aujourd’hui, répond d’autant moins, qu’il va préférer le plus souvent, plutôt, dissoudre son venin, sur les réseaux sociaux, et il va le faire d’autant plus facilement, qu’il  se cache sous n’importe quel pseudo…..

 De plus, il faut savoir que dans l’hypothèse où il réponde à ce sondage, le simple fait de ne répondre que par oui,  ou par non, l’incite d’autant plus, à refuser, puisqu’il se sent frustré, de ne pas pouvoir développer, éventuellement.

Marine Le Pen est catégorique : si le président de la République peut aller au bout de son mandat, la crise politique actuelle l'en empêchera.

 Bon, OK, il est vrai, que sur le plan économique, et sur le chômage, qu'on pourrait dire, « loin d’être parfait », nous sommes bien d’accord, mais enfin, le moins que l’on puisse dire, c’est que de gérer un pays, d’une part, et obtenir, une forme de radiographie, réelle, d’un pays, concerne des aspects, notamment, humains, qui n’ont rien à voir  avec des chiffres, et des pourcentages, et sur ce point, nous sommes parfaitement en avance, sur bien d’autres, pays.

"La présidente du Front national répète donc que son parti est prêt à cohabiter en cas de victoire aux élections législatives". (dsl, impossible de changer le caractere, des lettres).

 Donc, pour moi, ce que l’on nomme « CRISE POLITIQUE n’a rigoureusement rien à voir, avec l’état de la France, mais plutôt  avec la fracture considérable, qui existe au sein de certains partis politiques, d’une part, mais aussi, au divorce qui existe effectivement, entre la classe politique, et les français.

   Je precise que sur ce point, François Hollande, par le biais, d’une Justice renforcée, a pour desir de voir "mis au pas", certains politiques, dont je précise, ou plutôt, je rappelle que le FN, ainsi, que le clan le PEN, sont bien loin, de se trouver au dessus de la mêlée, et j’en tiens pour preuve le discours du président de la République, qui a bien précisé, il y a quelques jours, que cette haute institution, continuait son travail, et que ni lui, ni qui que ce soit d’autre, n’empêcherait que ce travail se fasse.

   Je n’ose imaginer, que JM le Pen, ainsi, que Marine, sa fille, ne soient assez stupides, pour comprendre, que leur tour n’est pas loin de venir….

   Pour information, cet après midi, quand j’ai vu, sur mon mur FB, que cette émission, avait lieu, ce soir, j’ai suggéré moi, aux journalistes, de lui demander, pour quelle raison, Marine le Pen, avait décidé de déménager, dernièrement ?

   Je serai moi, particulièrement curieuse, d’en savoir plus sur le sujet, et surtout si la question, lui a été posée, parce que ça aurait été un excellent moyen, d’aborder le problème de la transparence des patrimoines au sein d’un parti politique, d’une part, mais aussi, en ce qui concerne, une hypothétique, arrivée au pouvoir, de Marine le Pen…

   Mais j’ai parfaitement confiance, moi, effectivement, comme François Hollande, en notre Justice et je ne doute pas un seul instant, que les magistrats chargés de ces affaires, sauront y faire le ménage.

"La cohabitation est là pour mettre en place une autre politique".

 Ha, mais quand on regarde ce qu’a pu donner la cohabitation, par son principe, dans l’histoire de notre pays, ces dernières décennies, ce sont des périodes d’inutilité  absolue, et de parfaite inertie, ça serait d’autant plus stupide, qu’elle n’aurait aucune raison d’être puisque cette soit disant impopularité, n’est basée que sur des sondages…. Ors, on voit ce que ça donne.

Marine Le Pen

"La cohabitation est là pour mettre en place une autre politique. Soit le président s'y soumet soit il se démet. Si nous gagnons des législatives, nous ferons tout ce qu'il est possible pour diriger le pays, affirme-t-elle. Il y a des gens de très grande qualité au Front national".

 « Une très belle qualité », pour un homme ou une femme politique, en quoi, celà consiste il ?

    Pour moi, la valeur d’un homme ou d’une femme politique, est proportionnelle, aux idées novatrices, qu’il apporte, ors, s’il est une chose, sur la quelle, le FN, est particulièrement forte, c’est précisément, dans le fait, qu’ils n’amènent absolument aucun sang neuf, dans la politique, mais au contraire, brille par leur attitude particulièrement réactionnaire, et passéiste.

Le FN veut plus de visibilité

 Le meilleurs moyen, d’avoir une meilleure lisibilité, consiste à a voir des idées, et ils n’en ont pas !

Alors qu'en 2002, le parti alors dirigé par Jean-Marie Le Pen n'était pas préparé à l'exercice du pouvoir, Marine Le Pen affirme qu'il a désormais évolué : "Le FN est devenu un parti de gouvernement".

 Bon, là, au moins, les choses sont claires, ce qui les intéresse, c’est uniquement le pouvoir, le pouvoir, pour le pouvoir, et uniquement, le pouvoir….

 Je suis moi une fille d’agriculteur, et excusez moi, si une expression, me vient systématiquement, dans bien des cas, qui dit, « il ne faut pas mettre la charrue avant les bœufs ».

 En gros, on s’intéresse à la politique, on trouve des idées, et parce que l’on a des idées, on milite au sein d’un parti, proche de ses idées, pour les  promouvoir….

 Quand on commence à faire de la politique, uniquement, parce que son paternel en a fait, et qu’on n’est là, que pour ramener à la surface, les ordures ménagères, que son paternel, avait laissé tomber dans le  fond de la poubelle, franchement, comme on dit vulgairement, « ça fait pas envie ».

 Je tiens juste à rappeler, que si son père n’avait pas fait de la politique avant elle, marine le Pen, elle, n’en aurait jamais fait.

   En fait, c’est exactement comme si elle portait, ses costumes, des années 70, sauf que quand ça n’est que du textile, ou de fringues, ça fait, vintage, mais quand c’ est d’idéologies dont il est question, je peux vous dire que ça craint un max.

   D’ailleurs, soyez sans crainte, la seule véritable raison, pour laquelle elle a décidé, de ne plus habiter, ce petit château, ou je ne sais plus quoi, je n’ai pas étudié, leur « dossier » de prés, mais il est tout à fait probable, que dans l’esprit, de marine le Pen, ça consiste à montrer à son père, qu’elle se démarque, ainsi, de lui, en se détachant de son patrimoine….

   Seulement voilà, il y a un gros HIC, c’est que les idéologies du paternel, elles, ne sont pas d’ordre physique, du genre, qu’on range, dans une boite à chaussures,  et que l’on planque, comme ça, au fond d’un grenier obscur, non, c’est dans le cerveaux de sa fille, et quelque soit l’endroit qu’elle habite, soyez sans crainte, la crasse idéologique, elle, est bel et bien restée collée à ses neurones.

 Un récent sondage montrait pourtant que seuls 35% des Français le voyaient comme capable d'exercer le pouvoir.

 Et bien oui, « tu m’étonnes, John », tu penses bien, comme quoi, il existe beaucoup de français, qui ont sanctionné François Hollande en votant FN, mais qu’ils ne croient surtout à pas en elle. Je trouve ça très rassurant en effet, et c’est ce que l’on entend à son sujet, le plus souvent.

Nous avons eu raison sur tout

 Dommage qu’elle ne développe pas !

Marine Le Pen

"Le FN a des progrès à faire en termes de visibilité, estime Marine Le Pen. Les gens autour de moi ont du mal à se montrer aux Français.

   Manque de motivation, peut être, être membre du FN, et puiser dans la foi véritable, en certaines convictions, tu m’étonnes, qu’ils aient autant de mal, il faut assumer, quand même, de puiser dans les sentiments les plus pourris comme le racisme, la xénophobie, et monter les communautés, le plus possible, les unes contre les autres, ça prouve au fond, qu’ils sont peut être récupérables, tout compte fait ! mdr.

   Mais nous avons eu raison sur tout. Nous avons été les seuls à prévoir ce qui allait se passer en Syrie, en Libye, la crise économique et financière de 2008, les conséquences de l'ouverture des frontières et du libre-échange".

    Moi, ce que je sais, c’est que son paternel a toujours éprouvé des sentiments particulièrement condescendants, vis-à-vis de tous les peuples, autres que la France, et franchement, je ne vois pas trop en quoi, cette attitude condescendante, ait pu, et puisse servir la France, encore aujourd’hui, et je vous fais grâce, de probablement, bien des aspects, que je ne connais pas encore, j’ai la sagesse, moi, contrairement à elle,  de ne pas parler de choses, que je ne maitrise pas.….Encore.

   Et puisqu’elle parle de frontière, que préconise telle, alors, pour faire face, à  au problème d’immigration, au sud de l’Europe, puisque cette immigration, est entièrement liée, et pour cause,  à celle de la France ?

   Parce que pour information, « fermer les frontières », même si c’était une véritable volonté politique, ça n’est même pas physiquement réalisable, envisager ce problème sous cet angle, démontre, un anachronisme qui prête à rire.

 



Françoise Niel Aubin ,

Version imprimable | Actualités | Le Dimanche 21/09/2014 | 0 commentaires | Lu 466 fois



Archives par mois