S'identifier - S'inscrire - Contact


La grande duchesse Charlotte du Luxembourg.

Mots-clés : , , , ,


www.france2.fr/emissions/secrets-d-histoire

    A chaque émission, concoctée par l’équipe de Stéphane Bern, j’apprends quantité de choses relatives à l’histoire, qui ne faisaient pas partie de mes programmes, quand j’étais au collège ou au lycée.

   Il en fut ainsi, notamment, pour la période coloniale, et pour le Luxembourg, comme tant ni plus ni moins, par la création du Benelux, l’histoire, qui nous est révélée, là,  nous démontre de façon flagrante, à quel point, le Duché, par l’intervention, et l’acticité politique de la grande Charlotte, fût, ni plus ni moins, que l’inspiratrice, du fait que Roosevelt décidât, un jour, d’envoyer ses soldats, pour sauver l’Europe des griffes de Hitler….

  J’ai trouvé cette émission absolument passionnante, parce que elle démontre, à quel point par l’intermédiaire de cette femme, qui une fois constatant, le péril imminent, y compris, pour sa propre vie, la quasi-totalité des autres pays d’Europe, et notamment « du sud  de l’Europe  (Portugal), ont par un reflexe de solidarité, permi à elle et sa famille, de fuir, et ensuite, de pouvoir rejoindre les USA, et revenir au royaume uni, pour jouer le rôle que le général de Gaulles, a joué vis-à-vis de la France…

   Il est vrai qu’aujourd’hui, où certains soit doutent de la nécessité de l’Europe, soit la méprise, ou n’en ont aucune conscience, de voir que cette solidarité, ait bel et bien eu lieu, dans les sphères hautes de la noblesse, soit,  « j’entends bien », mais au moment, où les royautés, sont perçues, par certains ou certaines, comme déplacées, obsolètes, ou inutiles, et considérant, le fait, que les démocraties, se retrouvent non pas à vaciller, mais à être quelque peu  interrogées ou remises en cause, puisque les taux d’abstention, à chaque élection, sont forts, on est en droit de se demander si aujourd’hui, en 2014, il est bien opportun, de traiter ainsi avec autant de mépris, cette classe sociale, encore aujourd’hui  si privilégiée.

 Quand on explique, la fascination qu'elle provoquait, vis à vis de Roosevelt, j'ai beaucoup aimé, l'anecdote, au sujet du nom, qui lui faisait dire, que son aieuil, pouvait être de la même lignée qu'elle, fait inverifiable, mais la faim justifiant les moyens, cette hypothèse, non verifiable, était retenue et repétée par lui...

Je précise ma pensée, qu’on ne me fasse pas dire, ce que je n’ai pas dit, je ne suis pas royaliste, et ne risque pas de le devenir…

   Je dis juste que la noblesse de cœur, est une notion, qui porte certaines âmes, et qu’il arrive, quelquefois, que cette noblesse, soit aussi d’ordre purement sociale, alors, quand les deux noblesses se conjuguent ainsi, je dois  bien admettre, que ça ne fait que forcer le respect et la plus grande admiration.

 Oui, j’ai bien noté, que son fils a épousé, une roturière et que celle-ci tient actuellement avec son mari, le duché du Luxembourg, j’ai bien noté, aussi, qu’elle a précisé, qu’elle menait, les réceptions, conformément aux traditions, et qu’elle admettait, parfaitement que ces dernières, devaient évoluer, pour être adaptées, au monde à et à la société contemporaine.

 J’ai adoré cette émission, parce que j’ai appris, plein de choses, sur les origines, de l’Europe, du Benelux, ainsi que sur cette famille….

    J’ai bien capté les paroles de Stéphane qui précise, que cette émission avait pour raison d’être aussi, de lutter contre les aprioris, dont je suis, moi aussi  victime, j’en conviens, et je tiens moi,  à préciser, que j’ai fort bien saisi, aussi, depuis deux ans et demi, les efforts plus que notables, qui ont été fait, de la part du gouvernement luxembourgeois, pour adopter de plus en plus de lois, qui visent à plus de transparence  des milieux bancaires, dans le but  de permettre dans chaque pays d’Europe, des que possible, une meilleure lutte contre les paradis fiscaux, et une volonté de plus de transparence de façon plus globale.

 



Françoise Niel Aubin , , , ,

Version imprimable | Actualités | Le Mercredi 03/09/2014 | 0 commentaires | Lu 414 fois



Archives par mois