S'identifier - S'inscrire - Contact


Independantisme.

Mots-clés : ,


Indépendantisme.

www.francetvinfo.fr/monde/europe/referendum-en-ecosse/referendum-sur-l-independance-de-l-ecosse-le-non-largement-en-tete-sur-le-oui_697749.html#xtor=EPR-51-[referendum-sur-l-independance-de-l-ecosse-le-non-largement-en-tete-sur-le-oui_697749]-20140919-[bouton]

 Oui, je sais, ce que certains pensent, « comment se fait il, que Françoise, n’y ai pas mis son grain de sel ?».

 Alors, je vais vous expliquer, je l’ai dit, à mon copain.

 « je n’ai pas moi, à en parler », pourquoi ?

   Et bien précisément, parce que je sais fort bien, que mon jugement, s’il ne ait pas systématiquement, référence,  aurait été de nature, justement, peut être, à modifier, quelque peu, si ce n’est le résultat, au moins, les commentaires.

    J’ai pour habitude, de ne me prononcer de façon générale, que sur des sujets où je suis consciente que ce que je pense, ou que ce que je dis, est de nature  à mettre en avant  des remarques, qui n’auraient pas été vues, ou considérées, comme il se devait….

   Ainsi, ce qui m’importe, n’est pas que je sois suivie, systématiquement, mais plutôt que mon éclairage, personnel, puisse aider les décideurs, ou les différents protagonistes, à appréhender le problème soit différemment, soit, en les confortant.

    Il m’est déjà arrivé, sur mon forum, d’aborder le sujet du séparatisme, de façon générale, et ce que je voyais, alors, c’était que observant ce qui se passe, généralement, plus un pays est petit, et plus sa survie, dépend des banques, et ça n’est généralement, que leur ‘intellectuellement irrecevable permissivité bancaire », qui assure leur survie financière..

 Oui, je sais, qu’au sein de l’Europe, je pense au Luxembourg, et à quelques autres, des efforts, ont été fait, pour que le côté « paradis fiscal », ne soit plus accolé, à leurs pays….

   Mais je pense que le chemin est encore long, et le fait, que plus un pays est petit, géographiquement, plus il est « paradis fiscal », quoi, que vous fassiez.

   Considérant cela, alors, j’avais conseillé, moi, aux indépendantistes, que ce soit, en Espagne, ou au royaume uni, prêtent bien attention, à cet aspect des choses…..

   En gros, si je schématise, je dirai « voir son indépendance, oui,, mais si c’est pour servir de plaque tournante, contre monnaie sonnante et trébuchante, à l’argent sale, et aux mafias, je ne suis pas certaine, que ce soit bien souhaitable, mais je comprends fort bien, par contre, idéologiquement, que ce s  désir, lui, soit plus que prégnant.

   Ainsi, en Écosse, d’après un reportage, vu, il y a quelques jours, ces derniers, argumentaient, que la pêche industrielle, (jusqu’à quel niveau d’épuisement des océans ???), et les forages de pétrole, qui à présent doivent être faits, à des profondeurs, hallucinantes, devient assurer, la survie financière de l’Écosse.

   Ces gisement, selon les spécialistes, seront obsolètes, et épuisés, dans 20 ans, autant dire, « demain », et ensuite, de quoi, vivront ils ?

    Ensuite, j’ai choisi, aussi, moi, de ne pas aborder le sujet, parce que je craignais que le mouvement indépendantiste, ne se trouve amalgamé, avec les indépendantistes, de l’Est de l’Ukraine.

 Car autant, entendre la volonté d’émancipation, démocratiquement, en défilant, dans les rues, et respectant, ceux qui sont contre, est parfaitement cohérent, autant, ce qui se produit, chez ceux d’Ukraine, à mes yeux, ne l’est absolument pas.

 Hier soir, lors du point presse, de François Hollande, un autre aspect, du problème, a vu, le jour.

 Et je suis alors, bien aise, e ne pas m’être prononcée, puisque j’ai appris que la volonté indépendantiste, était antinomique, avec la construction de l’Europe….

 Je dois dire, que je suis restée un peu « sans voix », ce qui pour une pipelette comme moi, n’est pas ordinaire.

 Certes, je peux comprendre, que ça tombe sous le sens, comme on dit vulgairement… enfin ça semble cohérent.

 Et pourtant.

 Je ne suis pas certaine, moi, que ce soit, une antinomie, aussi évidente que cela. Pour moi, elle ne me semble absolument pas évidente, et systématique.

   Mais une chose est sûre, pourtant, sur ce plan, c’est que l’immigration massive, qui arrive, par le sud de l’Europe, par exemple, il me semble moi, cohérent, que ce soit l’Europe, qui soit sensée la prendre en compte, et donc, la gérer….

   Alors, dans l’hypothèse, ou ces provinces, obtiendraient l’autonomie, quid, de la gestion, de ce problème ?

 Enfin, voilà, pour ces diverses raisons, j’ai cru plus sage,  de ne prendre aucunement position.

 



Françoise Niel Aubin ,

Version imprimable | Actualités | Le Vendredi 19/09/2014 | 0 commentaires | Lu 216 fois



Archives par mois