S'identifier - S'inscrire - Contact


"Et la marmotte, c'est elle qui met le papier alu, autour du chocolat". mdr.

Quand on sait que la marmotte creuse des tunnel, pour y faire son nid, je trouve ce commentaire, plutot bienvenu, MERCI.

Mots-clés : ,


    Je viens de lire, cet article, au sujet de l’assassinat des trois adolescents juifs, qui est à l’origine de la recrudescence de la guerre, au Proche Orient.

http://www.leparisien.fr/international/israel-le-cerveau-presume-de-l-assassinat-des-trois-adolescents-juifs-arrete-05-08-2014-4048427.php#blocCommentaires

    Je tiens juste à préciser, que personne n’est dupe, et que la communauté internationale sait parfaitement, de quoi, le gouvernement israélien, est capable, pour manipuler l’opinion….

   Mais ce que je trouve, moi, d’une perversion incroyable, dont peu de gouvernants  sont capables, c’est d’aller préciser, que le présumé coupable, avait ACHETÉ DU TERRAIN, dans le but d’y enterré les corps des victimes.

   Nous allons donc faire, un peu de fiction, et imaginer qu’effectivement, ces crimes aient été commis effectivement, dans les conditions, qui ont été évoquées dans cet article.

    Que la réaction des Israéliens, ait été épidermique, à l’époque, et que le gouvernement israélien, ait eu le plus grand mal à  gérer cette terrible colère, eut été pour le moins, parfaitement logique et compréhensible.

    Mais la seule attitude responsable, et exempte de signes paranoïaque, eut été strictement, justement, de refuser de céder à la violence, et de saisir l’opportunité, d’ouvrir le dialogue, avec le HAMAS…..

   En aucune façon, ce triple crime n’aurait du être considéré comme ce fut le cas, comme étant un signe de provocation de la part du Hamas, mais uniquement comme un acte barbare, strictement individuel, et devant alors, être traité, comme tel.

   Je précise pour mémoire, que depuis 50 ans, c’est l’état israélien, qui grignote, sans aucun scrupule, et bafouant les lois internationales, les terres qui appartiennent aux palestiniens.

  Partant de ce principe si l’acte terrifiant, qu’a consisté effectivement ces trois crimes,  doit être puni, il est parfaitement envisageable, qu’il n’ait été commis, que  venant d’un homme, dont les blessures, ne soient liées, qu’à la spoliation, effective et affectives des terres volées, par Israël à la Palestine.

   Que cette interprétation des faits, par Israël,  de ce triple crime, ne soit qu’une manipulation, à mes yeux ne fait aucun doute, mais je dois considérer qu’il y soit bien précisé, que le présumé coupable, avait acheté des terres, dans cet objectif,  ne fait que me conforter, dans mon interprétation.

    D’autre part, je trouve pour le moins particulièrement cynique, de donner ce type de détail, quand on connait la terrible disproportion, qui existe, chez les palestiniens,  1800 morts, il va bien falloir effectivement, les enterrer quelque part .

    Je me garderai bien, de détailler, sur le pourcentage, de soldats, ou de civils…. La vie de l’un valant bien la vie de l’autre.



Françoise Niel Aubin ,

Version imprimable | Actualités | Le Mercredi 06/08/2014 | 0 commentaires | Lu 285 fois



Archives par mois