S'identifier - S'inscrire - Contact


Enfance et partage.

je tiens juste à preciser, que si je n'ai decouvert ce mail, emanant de l'association, que ce matin, c'est du au fait, que je reçois environ 60 mails par jour, et qu'à ce titre, il arrive que certains m'echappent. j'ai bien tenté, de corriger les alertes, de FB, mais riens n'y fait. Désolée.

Mots-clés :


 Message à l’intention de la presidente d’Enfance et Partage.

www.partage.org/

   Je ne retrouve pas l'article, sur le site.
 L'information, etant que contrairement à mon souhait, ainsi, que tous ceux qui travaillent sur ce sujet, il a été décidé, que pour l'année 2014, la cause de la maltraitance des enfants ne serait pas cause de l'année

 Je donne donc, mo point de vue..

Bonjour.

 Je ne pense qu’il soit necessaire que  je me présente.

    J’avais moi, demandé aussi, à ce que cette année 2014, soit une année designant cette cause comme etant prioritaire, vis-à-vis des autres.

   J’ai depuis bien des années fait preuve il me semble, par bien des aspects, de l’attachement, que j’avais moi, vis-à-vis de cette cause là.

    D’une part, le fait qu celle-ci, ne bénéficie pas, de ce statut particulirer de « grande cause nationale », ne signifie pas, qu’elle soit une cause sous estimée, de la part des medias, ou bien du gouvernement, et donc, aussi, de la part du ministere de la Justice, ou de la santé.

    Ce qui compte, pour défendre notre cause, c’est de rechercher un maximum d’efficicité, et il n’est pas certain, sous certains aspects, que ce soit par ce biais, en tout cas, de façon prioritaire, qu’il soit necessaire que les choses se fassent.

    D’autre pat, je ne crois pas trop m’avancer, si je vous dis que cette décision a été prise, c’est probablement relativement, à moi, et à ma demarche, dans son ensemble,  et les raisons, sont par bien des côtés un peu trop compléxes, pour être livrées ou expliquées ici.

   Enfin, je tiens à rappeler, qu’en diverses occasions, j’ai émis  la volonté, moi, d’entrer en contact, avec des travailleurs sociaux, ou des responsables d’associations, dont la vôtre et que ces demandes n’ont jamais fait l’objet d’autre chose, qu’une forme de mépris, vis-à-vis de ma personne, conformement à la politique genérale, et conforme au statut qui est le mien.

    Pour information, je viens de rédiger un compte rendu, relatif au statut de tutelle, suite à une émission, diffusée, à la télé, hier soir, et visible, sur mon blog.

    En fait, par votre attitude, vis-à-vis de moi, vous rejoingnez tres exactement, l’indéniable mépris, dont je suis la victime, ce qui constitue, vous en conviendrez, un inevittable obstacle, à la moindre collaboration, que necessite, effectivement, la lutte qui en théorie devrait pourtant, être la notre.

 



Françoise Niel Aubin

Version imprimable | Actualités | Le Vendredi 21/02/2014 | 0 commentaires | Lu 377 fois



Archives par mois