S'identifier - S'inscrire - Contact


seloger.com

Mots-clés : , ,


    C'est moi qui suis à l'origine de la loi, sur la plafonnement, des prestations, des agents immobiler, et de tout ce qui tourne autour du logement. là encore, à cause de pein de choses, et surtout, l d'abus, dont j'avais été temoin, ou qu'on mm'avait racontés.

   Dans un premier temps, le plafonnements des loyers avait été prévu, pour la france entière, avoi rla loi Diflot, et devant la grogne des professionnel, le gouvernement fit  en partie machine arrière.

 Ensuite, c'est individuellement, que certains maires, eux, ont demandé à ce que leurs villes, voient ce plafonnement appliqué.

    Il est vrai, enfin, il me semble, qu'il est logique, que l'attitude de certains maires, diffère d'une ville à une autre, pour plusieurs raisons.
 La principale, à mon avis reside dans le fait, que l'historique de la construction, de certaines zones, aux alentours des villes, modifient les choix strategiques, qui sont descidés, au sein des conseils municipaux, et doivent, notamment, tenir compte, des besoins des populations, qui different, considerablement, selon, d'une part, le mib veau social, mais aussi, l'age des familles, qui y resident.

   Pour toutes ces raisons, selon les differentes poloitiques qui sont menées, le choix de souhaiter, que ce plafonnement soit appliqué, ou pas, est juste compréhnessible, de la part des villes, selon leur configuration et leur histoire.

    Je viens de m’inscrire, ce matin, sur ce site internet.

 J’essuie un peu les plâtres, comme assez souvent.

    Enfin, non, je n’essuie pas les plâtres, mais si je vois des choses, à corriger, ou qui sont étranges, voir incohérents, ce que je dis, sera non pas suivi nécessairement, mais alimentera la réflexion, alors, que dit par quelqu’un d’autre, personne ne bougerait, ce qui soit dit en passant, est complètement con… Et oui, je ne suis pas la seule, à a voir des idées, et à être visionnaire, je connais plein de gens, moi, es plus modestes (comme c’est étrange), qui voient bien plus loin que le bout de leur nez, que bien des politiques, quelque soit le niveau de responsabilité,  PDG ou président d’association, des plus reconnues, et des plus prestigieuses.

 Mais pour commencer, je vous donne le lien.

http://www.seloger.com/

    Il faut vous inscrire, chose que j’ai faite.

  Ce que j’ai fait, moi, c’est de remplir, les renseignements, pour créer mon compte, pas sous un pseudo, mais sous mon nom  véritable.

    Pour commencer, on vous demande, la ville où vous habitez.

   Je considéré, moi, que parmi, ceux qui cherchent un logement, à louer, peuvent se trouver des personnes, qui recherchent un logement, et qui n’ont plus de domicile.

   Oui, je sais, vous me direz, « ils peuvent mentir, et ainsi, personne ne saura qu’ils sont SDF, et donc, ils ne subiront pas une forme de discrimination, ou de racisme, version, « je refuse d’avoir comme locataire, un mec, qui est en réinsertion ».

    C’est un point de vue, point de vue, que moi, je ne cautionne pas je préfère la transparence, et ne pas inciter les gens, à mentir, mais au contraire, à annoncer la couleur.

    Quelqu’un, qui cherche un travail, et un logement, ne devrait pas avoir honte ou chercher, pour quelque raison que ce soit à cacher le fait, que de toit, pour l’instant, il n’en a pas, et qu’il dort à l’hôtel, ou chez quelqu’un, qui l’héberge, ou un foyer.

     Ensuite, si vous vivez en province, dan un petit village, il ne veut rien sa voir, moi, il m’a refusé, sainte Austreberthe ? Et pourquoi donc ?

     En suite, il demandent la zone où l’on recherche, je trouve que ça, c’est bien. Mas « peut mieux faire encore ».

    Et oui, moi, je recherche, une location, en maison ou p apprt’, en rez de chaussée, avec un petit jardin.

 Oui je sais, c’est difficile, mais enfin, je trouverai logique, qu’on puisse demander simplement dans les choix proposés, « région parisienne », si comme c’est mon cas, on est indifférent, à la zone, ou à la ville, pourvu qu’il y ait train de banlieue, ou n’importe quelle zone avec transports en commun….

    Aujourd’hui, avec l’informatique, je pense qu’il doit être possible, de faire se superposer, la carte de paris, et région parisienne, et colorer, d’une certain couleur, les zones, ou l’on est à un  quart d’heure, d’un transport à commun, par exemple……

    Je vous donne cet exemple, parce que il est impossible, pour quelqu’un, qui n’habite pas paris, ce qui est mon cas, et pas d’avantage, la banlieue, de sa voir, selon quel critère, choisir, une ville de banlieue, plutôt qu’une autre, si ces renseignements là, ne sont pas collectés en amont, pour permettre d’y voir plus clair, quand à la disposition des transports en commun, afin de déterminer, quel est le niveau de disponibilité des transports en commun, pour choisir son logement, selon les contraintes imposée, par les horaires de travail…..

    Ce que je veux dire, c’est qu’un nouveau transport en commun,  je vais prendre pour exemple, le tram (puisque je viens d’expérimenter, ce lui du havre), qui « arrose », d’une certaine façon, de nouvelles zones, géographiques (la comparaison avec l’eau necea ssaire,  à la Culture, ne doit être perçue, comme anodine, bien sûr),  le fait, de se trouve à un quart d’ehure de marche, d’une des stations, donne du prix, au mètre carré, en construction, et donc, aussi,au logements, qui y sont construits, ce qui est parfaitement logique.

   Mais ces données, elles, ne sont disponibles, que chez les promoteurs immobiliers, et dans les services, des mairies, ce qui est bien logique.

   Mais ce que je veux dire, c’est que ces données, elles, qui en fait, FONT le prix de l’immobilier, devraient être justement aussi disponibles, pour ceux, qui cherchent un logement, que ce soit en location, ou à l’achat, afin, de mieux comprendre,  comment ils peuvent déterminer leurs choix.

   Je suis parfaitement consciente, que ce travail, se fait spontanément, en amont, quand on est originaire  d’un secteur, ou bien d’une ville,  mas justement, avec l’informatique, on devrait avoir accès  à ces données beaucoup plus facilement, et surtout de façon strictement visuelle, avec des couleurs, pour pouvoir nous  qui cherchons des logements plus facilement, voir nos recherches facilitées.

   Sinon, je pense que l’idée de tout regrouper, sur un seul site est une très bonne initiative.

   Je pense aussi, qu’il devrait y a voir, l’éventualité, de la colocation, qui soit proposée.

   Bien sûr, il n’est pas question, que le site, soit responsable, en quoi, que ce soit de « rencontres », qui pourraient par la suite, être considérées comme « non souhaitables », mais pour cela, il suffit, simplement de faire cocher une case, avec les avertissements juridiques de rigueur.

    Mine de rien, ça permettrait par conte d’éviter, que certaine jeunes étudiantes, se retrouvent avec des annonces de mecs, qui disent froidement, dans leur annonce « on peut s’arranger, pour que tu paies moins cher, ta part de loyer », ou bien des sous entendus, qui laissent apparaitre, un réel désir, de voir la postulante, se prêter à quelques prestations, d’ordre sexuelles.

    Oui, je sais, certains tombent peut être de haut, mais « ça sent le vécu », c’est une  étudiante, qui me l’a raconté, et c’est figurez vous, parfaitement courant.

 Bon, comme on dit vulgairement, « ça c’est fait ».

   Et pour ceux, qui se demandent pour autant, « est ce que ça sera plus sûr », la réponse est « oui, effectivement ». Mais sûr, à 100%, non, parce que ça, c’est absolument impossible, à garantir.

   Même si tout se passe, bien « virtuellement », en colocation, personne ne pourra jamais empêcher, un jeunes connard  d’étudiant, de considérer sa colocataire, comme une pauvre fille, qui est « bonne », même si sur le site, tout semble normal ».

   Bon, ensuite colocation peut signifier, aussi, avec des personnes plus âgées, voir, des retraités, c’est parfaitement envisageable aussi. Moi, je me verrai très bien vivre en colocation, avec des personnes plus âgées, et je pourrai ainsi, jouir de leur jardin, et eux, partageraient mes légumes......

Bon, si j’ai d’autres idées, je les poserai là.



Françoise Niel Aubin , ,

Version imprimable | Actualités | Le Dimanche 21/09/2014 | 0 commentaires | Lu 260 fois



Archives par mois