S'identifier - S'inscrire - Contact


Orange ta chambre et ton portable.

Mots-clés : , ,


Orange ta chambre et ton portable .

 

    Il fût un temps où j’avais posé le doigt, (dans l’engrenage ?), du fait, que les operateurs, dont  aussi  ORANGE, sur la situation de véritable monopole, que représentait le portable.

 Oui, je sais, certains pensent qu’il ne s’agit pas de monopole, puisque au contraire, plusieurs multinationales, se disputent précisément le marché.

   Mais ça n’est pas de ce monopole là, dont je parle, mais plutôt, de celui que représente le portable vis-à-vis des autres  moyens  de  communication, y compris  le plus basique  et le plus élémentaire, c'est-à-dire de communiquer verbalement, avec son voisin, ou celui qu’on croise…

 Ha, c’est sûr, si vous sortez une connerie, à quelqu’un, avec qui vous discutez, et que ça le fait marrer, encore aucun operateur, n’a encore trouvé le moyen de vous obliger à le faire, via soit un portable, soit un selfie, soit internet, et réseau social, mai soyez sans crainte, si ça n’est pas le cas, je soupçonne fortement, que ça soit uniquement, parce qu’ils n’ont pas encore trouvé le moyen…

 Oui, je sais, « je caricature », oui, c’est vrai, mais cependant, je précise, « à peine ».

   Plus les occidentaux se plaignent de solitude, et plus les réseaux sociaux, eux, sont opérationnels, et ont s du succès.

    Selon celui-ci, ou celui là, (il ne doivent pas être loin, d’une douzaine à présent, sur internet), ils ont tous leurs caractéristiques, plus ou moins secures, quand à la confidentialité), ou plus ou « branchés », selon que la prise de courant, date des années 40, ou bien la dernière version, posée par l’électricien, répondant aux normes, « NF  8765432 AR DM BR DO, NT FRD 2014 »…….

 Et oui, le fameux « t’es où là ? »…. Etc. Enfin, je ne pense qu’il soit nécessaire que je développe. 

   Pour être franche, encore, aujourd’hui, (et pour combien de temps, encore ? ), c’est un véritable racket, à mes yeux, si l’on considère, à quel point le téléphone, et pas nécessairement portable, est un bien absolument indispensable, pour avoir une vie décente.

   Quoi, qu’il en soit, visiblement, je ne me suis pas décarcassée pour rien, puisque le fait, d’avoir supprimé les cabines téléphoniques, a été revu, de telle sorte qu’au moins, celles ci, soient de nouveau proposées, au moins, en des lieux stratégiques.

    Jadis, une cabine publique, existait obligatoirement, dans chaque village, et moi, je pense que ça devrait  être de nouveau le cas.

   Pour moi, ORANGE est un service public, comme la poste et à ce titre ces cabines, devraient être opérationnelles.

   Oui, je sais, elles étaient cassées, pour récupérer l’argent. Mais le système des cartes, avaient résolu le problème, et ça n’est qu’une volonté délibérée de les supprimer, qui terminat  le travail.

   Alors, actuellement, les ticket de téléphone ont remplacé les cartes, l’avantage, réside dans le fait, que les cartes, elles, devaient fonctionner avec des particules de métaux rares, comme toutes cartes magnétiques, bancaires, etc, ce qui n’est pas le cas, d’un ticket semblable a  à ceux que l’on achète, quand on achète une recharge pour son portable. L’intérêt est donc purement écologique.

   Pour ma part, j’en ai acheté hier, mais la cabine ne fonctionnait pas. Ces nouvelles cabines téléphoniques, (celles de st Lazare), sont neuves, et fonctionnent avec des pièces, et ces tickets.

   Moi, je regrette l’époque où il était possible, d’utiliser une cabine téléphonique, avec un code disponible sur sa facture et qui permettait de débiter le montant, sur la facture ORANGE, c’était, il me semble, ce qui était le plus fonctionnel.

   Reste bien sûr, à se demander si ces cabines, présentent les mêmes avantages, avec d’autres operateurs, pour ceux qui sont concernés. Je suppose, que ça dépend des conventions qui sont signées avec l’état, ce qui est parfaitement logique.

   Il est possible, que ces propos, au sujet du portable, en déroutent certains, c’est que je vois, moi, tous les jours, à quel point, ce foutu truc, peut pervertir  les relations des gens, les uns avec les autres.

    Mais il faut reconnaitre, que les gens l’utilisent il me semble, de mieux en mieux, en tout cas, pour ce qui concerne, la fonction téléphone.

    Les gens, s’en servent plus  pour parler, « quand ils ont des infos à donner », et bien moins, pour bavarder véritablement, enfin, c’est un sentiment.

    De façon générale, je suis contre n’importe quel objet, dont on est systématiquement tributaire…. Voir,  esclave……

    Pour ce qui concerne les cabines téléphoniques orange, les nouvelles,  leur utilisation, me semble simplifiée, pour ce qui concerne, le paiement en liquide, mais plus complexe, un peu trop, pour le ticket….Trois séries de code, sur le ticket, est ce bien nécessaire ?

 Est-ce que ce système, est réellement conçu, pour décourager les utilisateurs, de les utiliser ?

   Pour les lieux découverts, le prétexte de ne pas contenir d’argent liquide, afin que les cabines  ne soient pas vandalisées, je peux le comprendre.

    Mais dans des lieux fermés, comme l’intérieur des gares, je pense que les cabines monnaie liquide, sont préférables car plus fonctionnelles.

    Par contre, il est un point fort important, qui est vraiment regrettable, c’est le fait, que sous la cabine, il soit absolument impossible, de poser le moindre document, cahier, agenda, carnet, etc…

    Par définition, quelqu’un, qui utilise, une cabine, est en priorité quelqu’un, qui n’a pas de portable, (moi, par exemple), quand on est pauvre, on est  le plus souvent, en recherche d’emploi, etc, avec des démarches, à faire, et disposer d’un téléphone, où l‘on puisse poser  à plat, ne serait ce qu’un simple agenda me semble, juste le minimum nécessaire.

    Je suis parfaitement consciente, pour information, que mon discours doit sembler, aux yeux  de beaucoup, comme étant parfaitement obsolète, voir, carrément anachronique.

    Mais la véritable raison pour laquelle  les parents  aiment que leurs enfants, voir, leurs ados, aient un portable, ne réside que dans le fait, qu’ainsi  ils peuvent les fliquer, comme bon  leur semble.

    J’en tiens pour preuve, le fait que certains portables, depuis peu, sont équipés, de balises  de géolocalisation, « le must » du fliquage parental .

 Alors, certains se disent, « mais elle, qui est si maline, comment a t elle fait, avec  ses filles ?

    Merci  pour  la question, oui, et bien oui, j’ai bien dû faire avec, et si elle en ont eu un , à l’époque, ça ne risque pas d’être de ma grâce, ni de celle de leur père, soit dit en passant.

   Quand je dis que le portable pervertit  la relation des humains entre eux, c’est très probablement dans la relation « parents enfants », d’ailleurs, que ces dégâts, sont les plus graves, puisque fliquant ainsi leurs enfants, la relation de confiance vis-à-vis des enfants, en prend un sacré coup…..

    Pour ceux, (je parle des parents), qui souhaitent désintoxiquer leurs enfants, de ce petit appareil de merde, je ne saurai trop vous recommander de pratiquer, comme moi, je l’ai fait, avec les fringues de marque, pour l’une de mes filles.

 Je suppose, que ados, ils ont leur compte en banque.

   Et bien proposez leur un forfait, que vous vous engagez, à leur verser, chaque mois. Non pas que vous régliez la facture, mais que vous versiez, cet argent sur leur compte, de telle sorte que ce soit eux, qui règlent la note.

    Ainsi, auront ils, bien plus conscience, de l’argent que leur en coutera, et réfléchiront ils, bien plus, de la nécessité, ou pas, d’avoir, ce portable, qui se comportera alors comme pour n’importe qui, en véritable, « bouffe pognon », qui est à proscrire.

    Une fois qu’ils auront pris conscience, du montant, ils commenceront à y réfléchir, puis diront « tiens, avec cet argent j’aurai pu m’offrir, ça, ou ça ».

    Oui, je suis parfaitement lucide, ne vous inquiétez pas, sur le fait que bien peu de parents, le feront, et pour cause, ils sont eux même, parfaitement accrocs au portable, dépendants peut être pire que leurs enfants, et puis se priver de fliquer ses gosses, non franchement, « ça n’est pas très sérieux ».

    Et puis vous savez ce que c’est avec le chômage, certains ne se privent pas de culpabiliser, un max, les mamans qui travaillent, alors, si la maman, peut faire, quelques petits coucous bien doux, à son petit chérubin, à l’heure, de la recréation, juste histoire de faire taire, la belle doche, qui ne fait rien que de la culpabiliser, c’est sûr, ça doit vachement être efficace…

   Je vous fais la scène. Le dimanche midi, devant le rôti, (oui, ça se fait encore, quelquefois si si, je vous assure, j’en suis certaine, la femme qui travaille, ne dédaigne pas, de temps en temps, revenir à des valeurs traditionnelles, avec les flageolets, et la totale),  juste histoire, de se « ranger », un peu, vous n’aviez pas nécessairement envie de les avoir à votre table, mais enfin voilà, c’est fait…

   Vous avez eu le malheur, de dire, que votre petit garçon,  était décidément, très fatigué, ces temps ci, pour peu qu’on aborde les rythmes scolaires, et voilà, le branle bas de combat, OUF, heureusement que le gouvernement est là, qu’on puisse discrètement, lui coller un bon coup, sur le coin de la gueule, pour une fois, que ça n’est pas la maman, qui prend ! mdr.

 Alors, la belledoche continue… « ha bon vraiment, il est si fatigué que ça »…

 Ha, oui, « belle maman » (oui, elle est un peu conne aussi, alors, elle dit « belle maman »)….crevé de chez  crevé »…..

 Elle répond « mais comment tu sais ça, toi » ?

    Et bien je le vois, quand il rentre le soir, après sa journée…. Et quand je l’appelle au moment de la recréation, je vois bien, qu’il est fatigué, à sa voix……

 Et là, vous avez deux solutions.

   Soit, la belle mère est récupérable, et elle lui balance gentiment « écoute ma fille, tu bosses, lâche la grappe, à ton rejeton, tu ne vois donc, pas que tu le fais chier, à l’appeler, comme ça, tout le temps »….

   Ha la la, elle qui croyait pourtant si bien faire, à harceler, ainsi matin, midi  et après midi, à lui demander s’il n’a pas mal au ventre, s’il n’a pas envi de péter, si son caca était bien comme il faut, selon la formule consacrée des livres de puériculture, « moulée », ou que sais je encore…..

  Oui, oui, je sais, certains vont me dire que décidément, je suis bien méchante, avec la « femme  libérée », de 2014…….

 « Ne la laisse pas tomber elle est si fragile, être une femme libérée c’est pas si facile »…

   Et oui, je sais, on veut tout réussir en même  temps, « et bien voyons », essayons déjà de nous autoriser, à être la moins mauvaise possible, dan chaque secteur, déjà, ça sera pas si mal, et puis de toute, façon, quelque soit l’angle sous lequel vous observez les choses, une seule chose est certaine, « de toute façon, vous n’y arriverez pas ».

 



Françoise Niel Aubin , ,

Version imprimable | Actualités | Le Jeudi 18/09/2014 | 0 commentaires | Lu 241 fois



Archives par mois