S'identifier - S'inscrire - Contact


L'Inde.

Mots-clés :


 INDE…. Et oui, c’est pas tout prés, comme on dit.

    J’en vois déjà, qui se disent « mais de quoi, je me mêle » et bien justement, moi, je fourre mon nez partout, absolument partout, et je le fais d’autant plus facilement, que je ne suis pas payée pour !

   Bon, en fait, pour out vous dire, j’ai déjà bossé dessus, et j’i un souci, sur mon ordinateur, un problème de rangement, enfin, BREF, impossible de le retrouver.

   Certes, c’est l’occasion de faire du rangement, me direz vous, et vous avez parfaitement raison .des papiers, des titres, des listes,  (et pas des placements), des stabilos,  des trombones (et pas à coulisse)…

 « Hep », levez de rideau, je vous prie, ce matin, je suis en Inde….

   Tout m’intéresse, moi, que voulez vous, à plus forte raison, les cultures, qui sont extrêmement autres  de la mienne, parce que la différence, nous  enrichit.

BREF.

   Il y a quelques années, vu, lors d’un reportage, à la télévision, une découverte absolument incroyable sur le venin d’un serpent, quia la particularité, de produire, une substance, qui a la particularité, de remplacer, la morphine, et sans aucun effet d’accoutumance…. INCROYABLE….

   Mais bien sûr, entre la découverte, et la possibilité d’exploiter ce venin, à des fins thérapeutique, il fallait juste mettre le processus en pace.

 J’ai donc dit à mon copain, « incroyable, tu as vu, ça ? »

   Allez hop, il fut capturer, ces serpents, créer un élevage, pourvoir entrer le venin, et fabriquer ce médicament.

 Ce reportage, remonte à plusieurs années, et je ne sais pas, où en est la démarche.

  Mais pour ma part, de sa voir, que l’un des pays, les plus pauvres du monde, puisse fournir, la possibilité de lutter contre un tel fléau, qu’est la drogue, me bouleversait.

   Ce qui est autre, m’a toujours attiré c’est vrai. Et je sais que là bas, je suis « plus qu’attendue », je sais, notamment que France 5, fait énormément de documentaires, absolument passionnants, là bas entre autre.

   Je me souviens, notamment, avoir vu un temple, où les rats grouillaient au sol, et étaient vénérés, comme des animaux sacrés…. Ce qui me laissait non pas pleine d’effroi, mais juste amusée et profondément songeuse, je dois bien l’admettre, en observant tous les visiteurs ravis et amusés de les observer manger ce qu’ils venaient leur apporter à manger.

 L’inde est connue, aussi, pour a voir, jusqu’à il y a quelques années, pratiqué, l’infanticide  féminin,  quand les familles, les plus pauvres se trouvaient étranglées, par les traditions, qui imposait que les filles, soient munies de dots, exorbitantes.

 Mais je sais, qu’une fois traversé les frontières, et phénomène connu, des associations, ainsi que le gouvernement, ont fait le maximum, pour que ces infanticides, ne se produisent plus, et que l’abandon, soit privilégié, il est probable que ça existe encore, mais les mœurs ont la vie dure, et le désespoir, peut, n’importe où dans le monde générer des comportement, que la raison, ne saurait tolérer ou admettre….

 J’ai en mémoire aussi, certains clichés, vus,  chez un vendeur d’images, dans la galerie st Lazare, à paris, qui montrent les fêtes, de la couleur.

 Je vous donne un lien, j’ai trouvé ça, juste absolument merveilleux.

http://www.itele.fr/monde/video/inde-une-celebration-du-printemps-haute-en-couleur-76435

  Je sais, d’autre part, que le royaume uni, a une relation toute particulière, avec l’Inde, puisque c’est une ancienne colonie, ce qui explique, que beaucoup d’indiens, après, l’indépendance ont émigré, et forment une communauté, importante, de l’autre côté de la Manche.

 Je viens d’apprendre hier, que les banques, là bas, allaient pouvoir s’investir aussi, de telle sorte que la pauvreté puise reculer.

 C’est ici : http://www.leparisien.fr/flash-actualite-economie/inde-la-promesse-d-un-compte-en-banque-pour-tous-un-immense-defi-29-08-2014-4095723.php

 

 Je vais revenir, sur le sujet, des que je vais trouver un peu plus de temps.

 

 



Françoise Niel Aubin

Version imprimable | Actualités | Le Samedi 30/08/2014 | 0 commentaires | Lu 209 fois



Archives par mois