S'identifier - S'inscrire - Contact


Concert au profit de la Fondation Abbé Pierre, et maisons trans générationnelles.

Mots-clés : ,


 Concert à la Cigale, pour la Fondation Abbé Pierre, et maison trans générationnelles.

https://www.facebook.com/video.php?v=929373957076943&fref=nf

 Je saute sur l’opportunité, pour expliqué la relation, que la fondation a avec la maison trans générationnelle.

 Depuis quelques années, la fondation Abbé Pierre, propose, elle aussi, des pensions de famille, pour les sans a bris.

Je copie colle leur page, sur les pensions de famille.

Les 30 Boutiques Solidarité du réseau de la Fondation Abbé Pierre sont des accueils de jour nées au début des années 90 qui assurent à toute personne en difficulté de manière inconditionnelle, non ségrégative et anonyme l'accueil, l'écoute et l'orientation. En moyenne 67 personnes sont reçues quotidiennement ; les plus grosses structures accueillant jusqu'à 150 personnes par jour. En 2013, 9 600 personnes y ont bénéficié d'une domiciliation.

213 personnes sont salariées dans les Boutiques Solidarité et 245 bénévoles contribuent régulièrement à l'accueil. Elles sont ouvertes en moyenne 274 jours au cours de l'année.

Les Pensions de famille sont des lieux de vie animés par des couples d'hôtes destinées aux personnes très fragilisées qui bénéficient d'un logement indépendant et d'espaces de convivialité où elles sont résidentes. La Fondation soutient 48 Pensions de famille, ce qui représente 864 logements et 900 personnes logées au cours de l'année 2012.

Les résidants sont soutenus dans leurs démarches d'insertion, participent aux tâches quotidiennes et prennent leur repas tous ensemble.

Au-delà de leurs missions d'accueil, d'écoute et d'orientation, leurs actions ont fortement évolué afin de répondre aux besoins liés à l'émergence de nouvelles précarités et donc de nouvelles demandes. Les équipes se sont professionnalisées et renforcées tout en conservant un dispensable équilibre entre bénévoles et salariés.

www.fondation-abbe-pierre.fr/

 

  Je tiens à préciser une chose, le projet de maison trans générationnelle, n’entre pas en concurrence vis-à-vis de ces pensions de famille.

   Au contraire, il est extrêmement important, qu’au sein des différentes associations, ou fondations, ces types de pensions, soient caractérisées, par différents aspects, précisément, par ce que comme indiqué dans cette explication, les besoins évoluent, notamment selon l’évolution  de la famille…

   Ainsi les ruptures, les divorces, certaines pathologies, dont il est regrettable, que jusqu’à présent, seul l’HP, puisse les prendre en charge, etc, présentent autant des problématiques, qui, si elles, ne  peuvent entrer dans le cadre, des pensions de famille, Abbé Pierre sont susceptibles, d’entrer, dans le cadre des maisons  trans générationnelles.



Françoise Niel Aubin ,

Version imprimable | Actualités | Le Vendredi 03/10/2014 | 0 commentaires | Lu 361 fois



Archives par mois